Paul Di’Anno

Paul Di'Anno

Instrument : Chant

par musky00

4 commentaires
Lu 29988 fois

Paul Di'Anno

Date de Naissance : 17 Mai 1959
Lieu de naissance : Chingford, Essex

Parcours :
Di’Anno (1983-1985)
Gogmagog (1985)
Battlezone (1985-1989, 1998)
Killers (1990-1997, 2001-2003)

C’est au cours de l’année 1978, que le batteur Doug Sampson, ami de Steve Harris depuis Smiler, lui recommande, en remplacement de l’imprévisible Dennis Wilcock, un certain Paul Di’Anno. Paul Andrews de son vrai nom est un chanteur avec des influences clairement punk (Sex Pistols, Clash, Damned), dont on pourrait se demander ce qu’il vient faire au sein d’un groupe de heavy metal. Mais il permettra à Iron Maiden d’acquérir enfin une certaine stabilité du côté line-up et de se projeter sur le devant de la scène.

Il enregistrera les albums Iron Maiden et Killers, et se produira avec Iron Maiden durant le Killer World Tour, la première tournée mondiale du groupe, de laquelle est extrait le mini album live Maiden Japan.

Mais son penchant excessif pour l’alcool et autres drogues font craindre à Steve Harris une influence néfaste sur l’avenir du groupe. Absent à un concert pour avoir été arrêté en raison du port d’un couteau (faisant partie de son jeu de scène dit-on), Steve Harris devra le remplacer au pied levé au chant pendant les trois-quarts du show.

Finalement, à la fin 1981, il est congédié après une réunion avec les autres membres du groupe et leur manager Rod Smallwood.

"C’est comme d’avoir Mussolini et Adolf Hitler dans votre groupe. Parce que c’est Rod Smallwood et Steve Harris et que c’est comme ça. Ils ne peuvent pas être autrement et mon caractère est trop fort pour ça, c’est pourquoi Steve et moi étions toujours en train de nous battre", a déclaré Paul (Source Wikipedia [EN])

Toutefois, il ne reniera jamais Iron Maiden (sinon en paroles) puisque certains de ses albums ne contiennent que des chansons de la période Iron Maiden. En 1985, il jouera au sein de Gogmagog avec Clive Burr et Janick Gers, puis créera différents groupes : Di’Anno, Battlezone et… Killers. Hommage à Iron Maiden ou investissement sur le nom ?

Lorsque Bruce Dickinson a quitté Iron Maiden en 1993, des rumeurs ont surgi : Paul Di’Anno pourrait être de retour. La suite nous a prouvé que non puisque c’est Blaze Bayley, du groupe Wolfsbane, qui a récupéré le flambeau jusqu’en 1999.

Paul a eu beaucoup d’activités en dehors de la musique comme un cyber café et un hôtel-restaurant en Angleterre qu’il a maintenant revendu, et, au fait de la technologie Internet, il avait mis sur son site deux albums en téléchargement libre et gratuit : Murder One (1992) et Menace To Society (1994).

Site officiel
Facebook
Biographie : The Beast

Paul Di'Anno

Steve HarrisDave MurrayAdrian SmithBruce DickinsonNicko McBrainJanick GersBlaze BayleyClive BurrDennis Stratton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Paul Di’Anno”

  1. Dans l’albulm Killers,il chante vachement bien. Il a une voix ce mec !!
    maintenant, quand je vois des live de lui récent… on voit qu’il a du un peu boire, il n’a plus la même voix. c’est plus ce que c’était. Mais je le redis, l’albulm KILLERS est génial grâce a sa voix !

  2. un exellent chanteur ,qui ,meme s’il n’avait les capacités vocales de Bruce,a permis à Maiden d’atteindre les premières cimes du succès.Son eviction était malgré tout inévitable.