En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à vous offrir un meilleur service ou encore à réaliser des analyses de fréquentation du site
En savoir plus J'accepte
  • Maiden France sur Facebook
  • Contact

Annonce

IMPORTANT

Si votre ancien mot de passe ne fonctionne pas, utilisez la fonction 'Mot de passe oublié'
et n'oubliez pas de cliquer sur le lien que vous allez recevoir avant d'essayer de vous connecter

Les inscriptions ne sont ouvertes qu'à la demande : Contactez-moi

#166 21/09/2015 21:16:46

theancientmariner  
Lieu : Québec
Inscrit(e): 19/09/2014
Messages: 925

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

merci, C'est une bien belle interview ça. j'ai hate de lire celle des autres membres du groupe


"Tous les animaux sont égaux, mais certains sont plus égaux que d'autres."
-George Orwell

Hors ligne

#167 22/09/2015 08:21:21

ead666  Homme
Lieu : Marseille, France
Age : 52
Inscrit(e): 24/10/2007
Messages: 30 890
Site Web

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Chronique de l'album sur MetalSickness : http://www.metalsickness.com/chronique-album-cd-dvd-metal/chronique-iron-maiden-the-book-of-souls-parlophone-records-2015.html

Hors ligne

#168 22/09/2015 09:17:11

the prisoner  
Lieu : Toulouse
Inscrit(e): 27/01/2008
Messages: 24 954
Site Web

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Merci pour la traduction applause


sans-titre-4-15cf879.png

Hors ligne

#169 22/09/2015 14:04:51

ead666  Homme
Lieu : Marseille, France
Age : 52
Inscrit(e): 24/10/2007
Messages: 30 890
Site Web

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Nouvelle (excellente) chronique faite par Les Seigneurs du metal : http://www.seigneursdumetal.fr/index.php?page=chronique&id_chro=2690

Hors ligne

#170 22/09/2015 14:08:06

thelols666  
Lieu : Lyon
Inscrit(e): 12/07/2011
Messages: 65 198

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

J'adore ce passage :

"Qu’on se le dise une bonne fois pour toute, NON le groupe ne vous pondra plus des « Troopers » ou des « Run to The Hills ». C’est FINI ! Au bout de plus de 30 ans de carrières un groupe aspire à  plus de créativité ! Si vous voulez des groupes qui font la même chose écoutez AC/DC ou Motorhead ! Voilà  c’est dit."

big_smile


« N'écoutant que son courage, qui ne lui disait rien, il se garda d'intervenir. » - Jules Renard
--- Prix Steve Harris 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021 --- big_smile merci, merci !!!

Hors ligne

#171 22/09/2015 14:13:28

ead666  Homme
Lieu : Marseille, France
Age : 52
Inscrit(e): 24/10/2007
Messages: 30 890
Site Web

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Moi aussi smile

J'adhère totalement !

Hors ligne

#172 22/09/2015 17:31:22

Simbaud  
Lieu : Lyon
Inscrit(e): 11/05/2014
Messages: 11 083

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

ha ha c'est tellement vrai smile


"Hold the line, does anybody want to take it anymore ? "Queen , The Show Must Go On
- Prix Janick Gers 2014

Hors ligne

#173 23/09/2015 07:56:12

MacDaigh  
Lieu : Nantes (44)
Inscrit(e): 19/03/2013
Messages: 685

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Deuxième partie des interviews de Classic Rock. bon, là  le gars ne s'est pas foulé mais c'est sympa d'avoir Dave en interview, pour une fois.

Interview Dave Murray

Dans la longue histoire d'Iron Maiden, seuls deux hommes apparaissent sur tous les albums de la formation : Steve Harris, bien sà»r, et Dave Murray. Le guitariste n'a pourtant pas débuté de la meilleur manière qui soit avec le groupe. Peu de temps après avoir rejoint Maiden en 1976, il s'est fait virer suite à  un différent avec le chanteur originel Dennis Wilcock. Mais Murray fut réintégré quelques mois plus tard, et est resté en tant que fidèle lieutenant de Steve Harris depuis lors. La raison en est simple. Autant il se trouve être un superbe guitariste, Murray a une autre qualité plutôt rare dans le monde des rock stars : un comportement doux à  l'humeur égale, totalement dénué d'ego.
Il appelle Classic Rock depuis sa maison sur l'île de Maui à  Hawaii. Il parle posément, avec un rire spontané qui ponctue nombre de ses phrases, cette légèreté de ton ne changeant que lorsque ses pensées se tourne vers Bruce Dickinson.

Tu vis dans un paradis tropical, tu joues dans l'un des plus grands groupes du monde – tu t'es bien débrouillé pour un fils d'ouvrier de l'East-End.
J'ai eu de la chance. Une vraie bénédiction. Ce groupe a amené tellement d'éléments positifs dans ma vie.

C'est une année qui fait date pour Iron Maiden : c'est le quarantième anniversaire du groupe.
On ne dirait vraiment pas que ça fait quarante ans. Le temps passe vite quand on s'amuse. Et c'est ce qui te maintient dans la course. Quand tu es sur scène, l'adrénaline que les réactions du public font monter en toi, c'est une sensation géniale. Rien ne peut battre ça. Et puis la créativité est toujours là .  Faire un album de temps en temps ça rend le groupe pertinent, et ça maintient ton flot d’énergie.

Quand tu jettes un regard en arrière sur toutes ces années passées, quels ont été les moments clés ?
Il y en a tellement. Faire la tête d'affiche pour le première fois à  l'Hammersmith Odeon, ç'a été un moment magnifique. Jouer à  Earls Court – je me souviens y avoir vu Led Zeppelin en 75. Sur les quarante ans il y a eu beaucoup de bons moments.

En considérant que tu t'es fait sacquer de Maiden en 1976, tu as plutôt bien réussi à  rester dans les parages pendant un sacré bout de temps...
hé, ce genre de choses arrive. J'avais eu des mots avec le chanteur après un concert et ça a pris des proportions ridicules. Je suis allé voir Steve chez lui et j'étais hors du coup. Mais ç'a été fait de la manière la plus cool possible. Et après quelques mois j'étais réintégré.

Tu as été au côté de Steve depuis lors. Qu'est-ce qui fait fonctionner cette relation depuis si longtemps ?
Bonne question. Je suppose que c'est parce que je joue en équipe. Pour moi, ce qui compte c'est de faire partie de quelque chose qui est plus grand que moi, bien plus grand que n'importe lequel d'entre nous.

Tu es aussi un gars super facile à  vivre. C'est quelque chose que Steve apprécie ?
Je n'ai jamais eu de dispute avec Steve, pas la moindre – ou avec qui que ce soit d'autre dans le groupe. Je n'aime pas la confrontation. Je l'évite. Ce n'est juste pas ma façon d'être.

Iron Maiden est le groupe de Steve, ce que tu respectes. Est-ce que ça reviens à  ça, au bout du compte ?
Ouais. Tout passe par Steve. Il est le centre de tout. Nous autres, collectivement, ajoutons à  ce que fait le groupe. Mais Steve a donné à  la formation son identité avec ses idées, et son approche de l'écriture, qui est tout à  fait unique et originale.

Qu'est-ce qui garde ce groupe uni après toutes ces années, d'après toi ?
Parfois les personnalités de chacun peuvent se mettre en travers du chemin, mais il faut dépasser ça.  Tous les groupes ont leurs conflits. Mais nous sommes suffisamment intelligent pour trouver un moyen de travailler harmonieusement ensemble.

à‡a n'a pas toujours été le cas – en tout cas pas entre Steve et Bruce.
On entend tous ces trucs à  propos de leur rivalité, mais ça ne peut pas être tout le temps comme ça ou nous ne serions pas là  aujourd'hui. Et après tout ce qu'on a traversé, c'est, je pense, le line-up le plus solide d'Iron Maiden – et définitivement le dernier, c'est sà»r !

Et le futur, pour vous tous a été déterminé par la guérison de Bruce.
Nous sommes si profondément heureux qu'il soit totalement guéri. Quand j'ai reçu l'appel, j'étais complètement dévasté. Tu passe un moment à  pleurer. Nous savions que son pronostic était excellent, mais il y a eu quelques moments o๠il n'y avait rien de certain, tu comprends ? Bruce va bien maintenant. Il a rebondi. Je suis vraiment heureux. Mais ça te fait réfléchir. Il faut profiter de la vie. Tu ne peux rien considérer comme acquis.

à  suivre : Adrian Smith

Dernière édition de: MacDaigh (23/09/2015 07:56:35)


Everyone is from somewhere even if you've never been there
Jethro Tull

Hors ligne

#174 23/09/2015 09:31:02

ead666  Homme
Lieu : Marseille, France
Age : 52
Inscrit(e): 24/10/2007
Messages: 30 890
Site Web

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Merci smile. Bien belle interview encore une fois.

Hors ligne

#175 23/09/2015 09:33:40

the prisoner  
Lieu : Toulouse
Inscrit(e): 27/01/2008
Messages: 24 954
Site Web

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

thelols666 a écrit:

J'adore ce passage :

"Qu’on se le dise une bonne fois pour toute, NON le groupe ne vous pondra plus des « Troopers » ou des « Run to The Hills ». C’est FINI ! Au bout de plus de 30 ans de carrières un groupe aspire à  plus de créativité ! Si vous voulez des groupes qui font la même chose écoutez AC/DC ou Motorhead ! Voilà  c’est dit."

big_smile

Totalement vrai !!


sans-titre-4-15cf879.png

Hors ligne

#176 23/09/2015 09:44:57

thelols666  
Lieu : Lyon
Inscrit(e): 12/07/2011
Messages: 65 198

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Merci MacDaigh pour la traduction !


« N'écoutant que son courage, qui ne lui disait rien, il se garda d'intervenir. » - Jules Renard
--- Prix Steve Harris 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021 --- big_smile merci, merci !!!

Hors ligne

#177 23/09/2015 22:12:00

MacDaigh  
Lieu : Nantes (44)
Inscrit(e): 19/03/2013
Messages: 685

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

troisième partie !

[large]Interview Adrian Smith[/large]

La plus longue amitié au sein d'Iron Maiden est celle de Dave Murray et Adrian Smith, un lien forgé pendant leur scolarité commune dans l'Est londonien de la moitié des années 70. Ce fut Murray qui recommanda Smith en remplacement de Dennis Stratton au sein d'Iron Maiden en 1980.  Il quitta le groupe en 1990, consumé par une décennie de tournée intensive. Il revint vers Maiden avec Dickinson en 1999.
Smith est le membre du groupe le moins prolixe, et le plus difficile à  déchiffrer. Il peut parfois être très franc, lorsqu'il parle de sa vie et de sa place dans Iron Maiden, aussi bien hier qu'aujourd'hui. Il y a toutefois un sujet qu'il refuse d'aborder : son éviction du groupe en 1990. Les raisons de son départ pourraient être expliquées en partie par certaines anecdotes qu'il racontent sur la période des années 80, dans lesquelles il traîne avec certains célèbres hédonistes comme Robert Palmer. « On faisait la fête » dit-il.  « c'est la seule façon dont je peux le dire. »

à‡a doit faire bizarre aujourd'hui de se dire que vous enregistriez l'album alors que Bruce était sérieusement malade.
Lorsque j'ai reçu l'appel à  propos de Bruce, ç'a juste été affreux. Tu te dis « il est trop jeune pour ça. » Le groupe était secondaire. Je voulais juste que le mec aille mieux.

à‰tais-tu persuadé qu'il passerait à  travers ?
Je crois qu'avec le cancer, le mental est très important. Ces dernières années, nous avons perdu deux personnes de notre équipe – Steve Gadd et Andy Matthews – à  chaque fois à  cause du cancer. Mais avec Bruce, d'une certaine façon, je n'ai jamais douté qu'il s'en sortirait. Je ne l'imaginais pas se laisser bouffer par ce truc.

Toi et Bruce avez chacun quitté le groupe à  des moments différents au début des années 90 avant de revenir ensemble en 1999. Durant les années o๠tu n'étais plus dans le groupe, est-ce que tu es resté en contact avec les autres gars ?
Un peu. Tout le monde a commencé à  avoir des gamins alors on se voyait principalement aux fêtes des gosses et aussi parce qu'il y avait un genre de club des épouses de Maiden ! (rires) Ma famille allait rendre visite à  Dave à  Hawaii. Quand je suis parti, il n'y avait pas de ressentiment.

à‡'a dà» être une décision difficile pour toi de quitter Maiden. Est-ce que ça t'a occasionné quelques nuits blanches ?
Oui, bien sà»r. C'était probablement la meilleure décision pour moi et pour le groupe. Mais je n'étais pas dans un bon état d'esprit, à  l'époque.

Est-ce que tu peux développer ?
Honnêtement, j'aimerais mieux pas. Ce que je peux dire c'est que la décision était mutuelle. Je pense qu'eux aussi en avait marre de moi.

Qu'est-ce qui a changé pour toi et pour eux quand tu as réintégré le groupe ?
J'ai un peu grandi. à‡a peut avoir l'air bizarre, mais d'avoir fait des gamins, d'avoir fait mes albums solo, ça m'a donné un peu plus de confiance en moi.

Ce qui est bizarre c'est que tu manques de confiance en toi alors que tu as écrit certains des titres les plus emblématiques du groupe.
Ben je ne me suis jamais considéré comme un virtuose, pas même aujourd'hui. Quand j'ai débuté dans Maiden, j'ai dà» lutter contre ça. J'avais toujours l'impression que quelqu'un allait finir par révéler la supercherie. Je ne suis pas un guitar hero – je ne suis qu'Aidy Smith de Hackney ! (rire) Mais quand je suis revenu, la première chanson qu'on a enregistré était l'une des miennes, Wicker Man. J'étais trop content. Et je me sentais différent, grâce à  ce break.

Est-ce que tu te disais alors que tu ferais toujours partie d'Iron Maiden quinze ans plus tard ?
Probablement pas. En fait, la première fois qu'on a parlé de mon retour, je me suis dit que peut-être j'allais faire une tournée et que ça s'arrêterait là . Steve a dit « non, je veux trois guitaristes. à‡a va le faire. » Et quand Steve a une idée en tête, il n'en change pas en cours de route.

Alors quelle est la clé de la longévité du groupe ?
Nous sommes tous un peu plus vieux, un peu plus sage. On sait vers quoi doit tendre le groupe et ce qui est le mieux pour lui, alors c'est ce qu'on fait. Nous nous connaissons si bien les uns les autres que ça marche, tout simplement. à‡a n'a pas toujours marché pour moi. J'ai passé neuf ans en dehors du groupe. Mais aujourd'hui je l'apprécie bien plus qu'avant. Bien sà»r il y a les problèmes d'ego. Tout le monde a un ego. Mais nous sommes passés à  travers tout les hauts et les bas, et nous voilà  â€“ Une unité qui reste plutôt solide.


à  suivre -> Nicko McBrain


Everyone is from somewhere even if you've never been there
Jethro Tull

Hors ligne

#178 24/09/2015 00:05:48

theancientmariner  
Lieu : Québec
Inscrit(e): 19/09/2014
Messages: 925

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

merci beaucoup pour ces traduction

je savais pas que Dave habitait à  Hawaii !!!


"Tous les animaux sont égaux, mais certains sont plus égaux que d'autres."
-George Orwell

Hors ligne

#179 24/09/2015 07:24:41

Simbaud  
Lieu : Lyon
Inscrit(e): 11/05/2014
Messages: 11 083

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Merci pour les trads storstark


"Hold the line, does anybody want to take it anymore ? "Queen , The Show Must Go On
- Prix Janick Gers 2014

Hors ligne

#180 24/09/2015 08:06:37

MacDaigh  
Lieu : Nantes (44)
Inscrit(e): 19/03/2013
Messages: 685

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

quatrième partie !

Interview Nicko McBrain

Nicko McBrain est le membre d'Iron Maiden le plus agé. Alors qu'il a maintenant 63 ans, le batteur a rejoint le groupe en 1982. « J'ai passé plus de la moitié de ma vie avec Iron Maiden. » rigole t-il. « à‡a fait partie de mon système nerveux. » Ce rire tonitruant est emblématique d'une personnalité extravertie commune chez les batteurs de rock. à€ ce niveau, il est avec Bruce Dickinson, la personnalité la plus imposante au sein d'Iron Maiden. Mais McBrain est plus complexe qu'il n'y paraît. En 1999,il s'est converti au christianisme à  la suite d'une expérience qu'il décrit comme un « appel. » Il parle de sa foi comme d'un sujet d'ordre privé et n'y voit aucun conflit avec sa vie de rock star. Il dit avoir laissé tomber la fumette – le « wonga » comme il l'appelle – en 1986. Mais ce n'est que maintenant qu'il pense sérieusement arrêter l'alcool en raison des conditions de tournée qui deviennent plus dures avec l'âge.
Il appelle de sa maison en Floride, près de Fort Lauderdale, o๠il habite depuis plus de vingt ans avec sa seconde femme, Rebecca. Son rude accent ouvrier londonien reste cependant inchangé malgré ces nombreuses années passées en Amérique.

Nous savons tous quels sont les deux boulots les plus difficiles dans un groupe de rock – Celui de Bruce et le tien. Comment fais-tu pour assurer, aujourd'hui ?
Je vais être honnête, plus je vieillis, plus ça devient difficile de faire ça. C'est l'une des raisons pour lesquelles je n'ai pas bu un verre depuis trois mois.

Et ?
Je me sens putain de vieux ! (rires) Au moins quand je buvais je ne m'en rendais pas compte, à  part pour les gueule de bois.

Sérieusement ?

Je me sens bien, en fait. Mais j'avais besoin de faire un peu plus attention à  mon corps. Je commence à  avoir un peu d'arthrite dans les mains. C'est une tournée exténuante qui nous attend l'année prochaine et il faut que je sois en forme. J'ai tiré énormément d'inspiration de la façon dont Bruce s'est battu pour retrouver sa santé. C'est un costaud, bruce.

Quand bien même...
Je mentirais si je disais que je n'ai pas craint le pire quand ils ont mentionné le mot qui commence par un C. à‡'a été une période vraiment pesante. Pour sa famille ç'a du être insupportable. Mais je sentais dans mon cÅ“ur quel type costaud il est, pas seulement physiquement mais mentalement.

En tant que chrétien pratiquant, tu as prié pour Bruce?
J'ai prié pour lui tous les jours. Je crois en Notre Seigneur, et mes prières ont été entendues, comme celles de tous les autres.

Tu penses que les autres gars du groupe pourraient aussi avoir dit quelques prières à  son intention ?
Je suis certain qu'ils l'ont fait. Bruce m'a aussi dit qu'il chantait Heaven Can Wait sous la douche, ce qui est typique de son humour.

Quand Bruce a traversé cette épreuve, est-ce que tu as remis ta propre vie en perspective ?
Nous sommes mortels, et tu envisages effectivement ta propre mortalité quand ce genre de chose arrive. Mais il a passé l'obstacle maintenant. J'ai cru comprendre que Bruce a recommencé à  voler un peu, donc il doit bien aller.

De qui es-tu le plus proche, dans le groupe ?
à€ la limite, je dirais Steve. C'est mon confident. Quand il y a des choses dont j'ai besoin de parler, c'est vers Steve que je me tourne.

Je déteste trahir sa confiance, mais Steve dit que tu es le plus gros râleur du groupe.
Ha ha ha. Salaud ! Mais je suppose que Steve à  raison. Je suis celui qui se plaint et grogne et qui pète des câbles. En même temps, j'ai toujours été le comique du groupe, sa vie et son âme. Mais quand j'ai un mauvais jour, ouais, je suis le râleur.

Steve et Bruce ont eu des différents par le passé. Qu'est-ce qui a changé?
C'est comme quand deux personnes tombent amoureuses, se marient, puis se séparent, et finissent par se remarier. C'est une histoire d'amour qui continue et le sexe en est la musique. Ce n'est pas un truc gay, ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit. C'est une analogie un peu bizarre ! (rires) Mais c'est comme ça que je le sens.

Quand tu ne travailles pas avec Maiden, que fais-tu de ta vie ?
Je sors et je titille une balle de golf. Et j'ai un autre groupe, The McBrainiacs. à‰tonnamment, c'est un tribute band à  Iron Maiden. On fait un peu d'AC/DC, Purple, Hendrix, mais principalement on fait du Maiden.

Penses-tu souvent à  la vie après Maiden ?
J'y ai pensé, je l'admets. Mais je ne me vois pas raccrocher dans un futur proche. Soyons bien clair : nous ne deviendrons jamais une parodie de nous même. Mais c'est mon boulot de propulser Maiden, et un jour je ne serai juste plus capable de le faire.

Alors, en restant réaliste, tu te donnes encore combien de temps ?
Idéalement... dix ans ? Nan, ça m'étonnerait. Imagine-moi en train de jouer Run To The Hills à 73 ans ! Du coup je ne sais pas, mon pote. Mais je me prépare à  tirer ma révérence avec classe.

à  suivre -> Janick Gers


Everyone is from somewhere even if you've never been there
Jethro Tull

Hors ligne

Utilisateurs enregistrés en ligne dans ce sujet: 0, Invité(s): 2
[Bot] CCBot,
[Bot] facebookexternalhit

Pied de page

Propulsé par FluxBB
Modifié par Visman Traduit par N-Studio18

[ Généré en 0.025 secondes, 7 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire: 2.09 MiO (Pic : 2.24 MiO) ]

Partenaires :

French Heavy Metal Connection

© 2006-2023 Maiden France
Ce site est non officiel et n'est pas relié à Iron Maiden