En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à vous offrir un meilleur service ou encore à réaliser des analyses de fréquentation du site
En savoir plus J'accepte
  • Maiden France sur Facebook
  • Contact

Annonce

IMPORTANT

Si votre ancien mot de passe ne fonctionne pas, utilisez la fonction 'Mot de passe oublié'
et n'oubliez pas de cliquer sur le lien que vous allez recevoir avant d'essayer de vous connecter

Les inscriptions ne sont ouvertes qu'à la demande : Contactez-moi

#211 27/09/2015 13:40:11

ead666  Homme
Lieu : Marseille, France
Age : 52
Inscrit(e): 24/10/2007
Messages: 30 888
Site Web

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Merci ! Quelle belle interview. Je le kiffe ce Bruce smile

Hors ligne

#212 27/09/2015 13:57:58

thelols666  
Lieu : Lyon
Inscrit(e): 12/07/2011
Messages: 65 109

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Merci MacDaigh !


« N'écoutant que son courage, qui ne lui disait rien, il se garda d'intervenir. » - Jules Renard
--- Prix Steve Harris 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021 --- big_smile merci, merci !!!

Hors ligne

#213 27/09/2015 14:02:30

Simbaud  
Lieu : Lyon
Inscrit(e): 11/05/2014
Messages: 11 083

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Merci smile il a la classe quand même !


"Hold the line, does anybody want to take it anymore ? "Queen , The Show Must Go On
- Prix Janick Gers 2014

Hors ligne

#214 27/09/2015 14:04:28

Narchost  Homme
Lieu : Saint Martin de Crau (13)
Age : 35
Inscrit(e): 18/01/2008
Messages: 29 803

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Bruce est vraiment l'interlocuteur idéal tongue. Il est vraiment énorme dans ses réponses big_smile !


Prix Steve Harris 2010, 2012 et 2022 big_smile !!
Prix Bruce Dickinson 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2021 et 2022 big_smile !!

Hors ligne

#215 27/09/2015 15:12:15

theancientmariner  
Lieu : Québec
Inscrit(e): 19/09/2014
Messages: 925

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Merci encore pour cet trad. Un vrai combattant ce Bruce !!!!

Dernière édition de: theancientmariner (27/09/2015 15:12:35)


"Tous les animaux sont égaux, mais certains sont plus égaux que d'autres."
-George Orwell

Hors ligne

#216 27/09/2015 18:27:27

appiantiqua  
Lieu : Lyon
Inscrit(e): 11/09/2015
Messages: 15 345

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Merci MacDaigh! passionnant!


Prix Janick Gers 2015 & prix Eddie 2016

Hors ligne

#217 27/09/2015 18:35:21

pierick  Homme
Lieu : GRENOBLE
Age : 44
Inscrit(e): 01/11/2010
Messages: 30 919

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Belle interview et merci pour la traduction smile

Hors ligne

#218 28/09/2015 03:54:27

Voivodian  
Lieu : Lille
Inscrit(e): 27/03/2009
Messages: 11 216

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Super interview .
Bruce est quelqu'un qui parle beaucoup , mais jamais pour ne rien dire stolt


Mieux vaut etre bourré que con , ça dure moins longtemps !

Hors ligne

#219 28/09/2015 04:38:27

Jchristophe  
Lieu : Vaucluse
Inscrit(e): 06/11/2011
Messages: 16 469
Site Web

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Superbe interview, merci  MacDaigh  applause:drink:


“Tout ce qui est excessif est insignifiant.”

Hors ligne

#220 28/09/2015 04:58:39

ead666  Homme
Lieu : Marseille, France
Age : 52
Inscrit(e): 24/10/2007
Messages: 30 888
Site Web

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Interview de Bruce sur  CBC Radio One : http://www.blabbermouth.net/news/bruce-dickinson-the-better-the-musician-that-you-are-the-easier-it-is-to-make-soulless-rubbish-music/

Hors ligne

#221 04/10/2015 16:43:19

MacDaigh  
Lieu : Nantes (44)
Inscrit(e): 19/03/2013
Messages: 685

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Et enfin la dernière partie de l'article de Classic Rock. Désolé, ça a été un peu long pour la dernière partie, mais j'ai été pas mal pris, ces jours-ci.

Maiden's Voyage
(jeu de mots intraduisible avec « maiden voyage » qui signifie « voyage d'inauguration »)

Iron maiden, album par album – par ceux qui les ont faits.

Iron Maiden (1980)
Steve Harris : « Tout est là  â€“ des chansons puissantes, des tonnes d'attitude, et comme chanteur, Paul Di'Anno a un réel charisme. Mais chacun sait que je n'étais pas ravi de la production. Cet album ne contenait pas grand chose du feu et de la colère que nous exprimions dans notre jeu. On avait pris l'habitude de se payer la tête du Producteur (Will Malone), qui restait assis là , les pieds sur le bureau, en fumant un gros cigare et en lisant Maison et Jardins – parce qu'il ne branlait rien d'autre. Au final, on s'est contenté de l'ignorer. C'était quand même un bon album, qui ne sonnait simplement pas aussi féroce que nous l'étions en live. »

Killers (1981)
Dave Murray : « Sur le premier album on jouait vite, pratiquement comme des punk, mais en plus mélodique. La production de Martin (Birch) sur Killers nous a donné plus d'éclat, mais sans perdre notre agressivité. Le morceau titre sur ce disque reste l'un de mes favoris. Il dégage une énergie si brute de décoffrage, et on a continué à  le jouer live pendant des années. C'est le dernier album qu'on ait fait avec Paul. Quand Bruce est arrivé, ç'a été un moment charnière pour le groupe. Mais je pense que Paul sonnait vraiment bien sur Killers. L'ensemble de l'album est puissant et atmosphérique. Et c'est vraiment Martin Birch qui nous a fait sortir tout ça. »

The Number Of The Beast (1982)
Bruce Dickinson : « Je savais que j'avais rejoint un super groupe. Je savais aussi que je pouvais le rendre encore meilleur. J'avais une vision bien personnelle de The Number Of The Beast. Ma voix accolée à  Maiden, ça donne un truc bien plus balèze. On l'a fait rapidement – quatre ou cinq semaines. On restait au studio jusqu'à  cinq ou six heures du matin. La seule erreur que nous ayons faite a été de  mettre Gangland sur l'album à  la place de Total Eclipse. On a choisi Gangland parce que c'était la première chose que nous ayons jamais enregistré correctement ensemble. Mais le reste du disque était fantastique. Hallowed Be Thy Name était le précurseur de Rime Of The Ancient Mariner. Cette chanson, et l'album dans son entier, ont élevé Maiden à  un niveau entièrement différent. »

Piece Of Mind (1983)
Nicko McBrain : « C'était mon premier disque avec Maiden alors il m'est très cher. La toute première fois que je les ai vu jouer, c'était en 1979, et j'ai su qu'ils avaient le truc. Clive (Burr) était vraiment un super batteur. Je n'en avais absolument pas après son poste, mais je me suis effectivement dit « je pourrais faire partie de ce groupe. » Et au bout du compte, je suppose que c'est ce qui devait arriver. Pour moi, faire Piece Of Mind a été une grande aventure. On enregistrait aux Caraà¯bes, et je n'y avais jamais été avant. Et bien sà»r il y a tous ces morceaux épiques – The Trooper, Revelations, Flight Of Icarus et le meilleur de tous, pour moi, Where Eagles Dare. L'intro de ce morceau – la partie de batterie – est tout là -haut avec des mecs comme Phil Collins et Neil Peart. Elle demeure l'une de mes chansons de Maiden favorites. »

Powerslave (1984)
Adrian Smith : « Nous avons enregistré l'album aux studios Compass Point à  Nassau. Et à  cette époque, certains d'entre nous étaient facilement distraits. Une nuit, j'étais à  faire la fête avec Martin Birch jusqu'à  trois heures du matin. Le lendemain, je me suis pointé au studio avec une méchante gueule de bois, et Martin était là , qui ne s'était pas couché depuis la veille, et à  côté de lui se trouvait Robert Palmer, qui habitait à  côté du studio. Il a fallu que je fasse mon solo sur le titre Powerslave et j'avais la tremblote, et je me suis juste dit « Et puis merde. » J'ai fait pété mon solo et Robert Palmer était là Â : « Putain c'est dément ! » »

Live After Death (1985)
Bruce Dickinson : « C'était un véritable constat, un double live, comme l'un de ceux que nous avions tous adoré en grandissant. Mon album live préféré est le Made in Japan de Deep Purple. Mais je me rappelle avoir lu une interview de Ian Paice qui disait « Je trouvais que c'était une grosse daube, on sonnait vraiment merdique dessus. » Et moi je disais « non, non, non – tu as tort ! » le truc marrant, c'est que je dis la même chose de Live After Death. Quand les fans de Maiden me disent que c'est notre meilleur album live, je suis plutôt genre « Oh, je n'en suis pas franchement sà»r. » Mais j'ai réécouté Live After Death récemment et il sonnait plutôt pas mal. Et « Scream for me, Long Beach » fait maintenant partie du folklore Maidenien. »

Somewhere In Time (1986)
Adrian Smith : « Nous voulions un nouveau type de son pour cet album, en utilisant des guitares synthés, et deux de mes chansons, Stranger In A Strange Land et Wasted Years, sonnaient vraiment bien. Pendant le mixage à  New-York, j'étais dans ma chambre d’hôtel à  écouter les morceaux avec Martin Birch et on a frappé à  la porte. Je l'ai ouverte et Tom Jones se tenait là . Il a dit « J'ai entendu la musique, les gars. à‡a vous embête si je me joins à  vous ? » Il a écouté l'album et en parlant, je me suis aperçu qu'on fait pratiquement la même chose, en fait : on fait des disques, on donne des concerts. Sauf qu'avec Maiden, le son est un petit peu plus fort. »

Seventh Son Of A Seventh Son (1988)
Steve Harris : « C'était un nouveau défi pour nous, faire un concept album. J'ai toujours aimé le Progressif – Yes, Genesis, Emerson Lake & Palmer – Et le morceau titre de cet album était une chanson puissante qui contenait cet élément progressif. Tout le monde n'a pas apprécié cet album, à  l'époque. Bruce m'a même dit que Queensrà¿che avait fait un meilleur concept album que le notre, avec Operation :Mindcrime. J'ai dit « c'est vraiment un bon album, mais le notre est un putain de super album ! » Peu de temps après, Bruce faisait un album solo. Il était en proie à  une lutte interne. Nous ne nous sommes pas rendu compte à  quel point avant bien plus tard. »

No Prayer For The Dying (1990)
Janick Gers : « J'avais fait l'album solo et la tournée de Bruce, et nous n'avions joué aucune chanson de Maiden live, et puis Bruce m'a demandé d'apprendre quatre de leurs chansons et d'aller voir Steve chez lui. C'est là  qu'ils m'ont annoncé qu'Adrian était parti. La première chanson sur laquelle on a tapé le boeuf était The Trooper et c'était tellement au taquet, tellement puissant, qu'ils ont juste dit « c'est bon, on te garde. » Je me suis dit : « Je vais faire deux semaines. Une fois qu'ils me connaîtront, ils ne m'aimeront pas ! » mais ça a été fantastique. La tournée a été un retour aux fondamentaux, ce qui était cool. Certains regrettaient les pyramides en plastique, Mais c'était à  prendre ou à  laisser. ! »

Fear Of The Dark (1992)
Dave Murray : « C'était un album très différent pour Maiden. Une grande part de la musique était d'un type de rock plus classique, avec beaucoup de changements de tempo. Je me souviens encore du moment o๠nous avons enregistré la chanson Fear Of The Dark. Nous avons immédiatement su que ça allait être un titre qui sortirait du lot en concert. Tout dans ce morceau – la puissance, les mélodies, les paroles, le rythme de la chanson et ses changements – résume vraiment tout ce qu'est Maiden. La façon dont les fans la chantent quand on la joue live en a vraiment fait un hymne pour nous. »

The X-Factor (1995)
Janick Gers : « Quand Bruce est parti, je n'arrivais pas à  y croire. Nous avions l'impression d'avoir été abandonnés comme de vieilles chaussettes et il fallait décider quoi faire : Fallait-il s'arrêter ou continuer ? Nous avons écouté tellement de cassettes de chanteurs... Mais avec Blaze (Bailey), nous avons juste senti qu'il avait la bonne attitude et qu'il avait une voix vraiment rauque. Dès qu'on a commencé à  répéter avec lui, ça l'a fait et, dès le départ, Il a écrit de supers trucs. Sign Of The Cross était une chanson tellement puissante, vraiment sombre et atmosphérique. Et j'ai trouvé que Blaze s'était enfin vraiment montré à  l'aise sur Man On The Edge. Il était important de montrer aux gens qu'on était capable d'y arriver sans Bruce. »

Virtual XI (1998)
Nicko McBrain : « Blaze a fait un super boulot sur Virtual XI. Steve a écrit des trucs vraiment déments sur cet album – des titres comme Futureal, The Clansman, The Angel And The Gambler. C'est un album dont nous sommes très fiers. Mais il s'est avéré que ce devait être le dernier avec Blaze. Nous savions que Bruce voulait revenir et, de toute évidence, un point d’interrogation demeurait : « Est-ce que ça risque de se reproduire ? Il nous a déjà  chié dessus une fois... » Il fallait surmonter cet obstacle, mais une fois que ça a été fait, simplement en nous parlant, le groupe était comme neuf. »

Brave New World (2000)
Adrian Smith : « Pour Bruce et moi, c'était comme revenir à  la maison. Peut-être que pour le reste du monde cet album a été vu comme un comeback, mais pas pour les autres gars qui ont continué dans le  groupe pendant toute la période o๠nous étions ailleurs. Les années 90 ont un peu été un passage à  vide pour Maiden en raison de l'émergence de Nirvana et de toute cette mouvance Grunge, mais le groupe était toujours là  avec Blaze, à  remplir des stades gigantesques en Amérique du Sud. Alors si certains veulent considérer Brave New World comme un comeback, ça me va, mais le mot juste serait plutôt 'revitalisation.' »

Dance Of Death (2003)
Janick Gers : « j'adore le feeling de cet album. Tout ce qui le concernait renvoyait une sensation de grandeur. Et la chanson Dance Of Death est l'une de celle dont je suis le plus fier. Elle était inspirée par le film d'Ingmar Bergman, Le Septième Sceau. Je l'ai vu quand j'étais gamin et je l'ai adoré. à‡a parle de quelqu'un qui recherche l'espoir dans un monde dévasté. Et à  la fin du film il y a cette danse de mort. Le truc marrant c'est que j'étais dans le métro pas très longtemps après avoir écrit la chanson, et là  je vois une énorme affiche du Septième Sceau. C'était une coà¯ncidence assez incroyable. »

A Matter Of Life And Death (2006)
Bruce Dickinson : « Il y a beaucoup de trucs supers sur cet album. Plein de tempi étranges. Et c'est un vrai risque que nous avions pris sur cette tournée – de jouer l'album du début à  la fin : « Nous allons jouer l'intégralité de ce putain d'album à  l'intention de ceux qui sont intéressés par ce qui se passe ici et maintenant, par le fait que le groupe aille de l'avant. » Il faut continuer à  produire de nouvelles chansons, et de supers nouvelles chansons. Parce que sans ça, tu n'es que le plus grand groupe de karaoké du monde. »

The Final Frontier (2010)
Steve Harris : « Bruce s'est un peu éclaté avec ce titre, en ayant l'air de dire que ça pourrait être notre dernier album. Nous savions tous que ce n'était pas le cas, que nous en ferions au moins un de plus. En réalité, ce titre était une façon de mettre en avant mon goà»t pour la science-fiction. Je suis fasciné par toutes les théories du complot concernant la vie extra-terrestre. Je ne suis pas certain d'y croire, mais je ne suis pas fermé sur la question. C'est un débat de café du commerce, en fait. Mais ce titre nous a donné un super concept pour le visuel de l'album. Et il y a définitivement un feeling progressif sur certains des titres les plus longs du disque. »

The Book Of Souls (2015)
Steve Harris : « Nous savions que cet album, encore plus que les autres, allait être long. Il semble que nous n'écrivions plus de chansons courtes, désormais. Je ne sais pas pourquoi. La chanson titre est un titre énorme. Et voilà  que Bruce débarque avec Empire Of The Clouds. C'est seulement lorsque nous avons commencé à  enregistrer que nous avons réalisé « Bon Dieu, c'est ridicule tellement c'est long ! » Pour moi c'est presque comme un match de West End. J'ai dit à  Bruce que je pense qu'il s'agit là  un chef d'oeuvre. Il a dà» penser que j'essayais de lui cirer les pompes, mais j'aimerais réellement l'avoir écrite, et je ne peux pas faire de meilleur compliment que ça. »


Everyone is from somewhere even if you've never been there
Jethro Tull

Hors ligne

#222 04/10/2015 17:02:34

Narchost  Homme
Lieu : Saint Martin de Crau (13)
Age : 35
Inscrit(e): 18/01/2008
Messages: 29 803

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Il y a un peu de langue de bois quand même ( Nicko - Virtual XI icon_lol ).

Encore un grand merci applause


Prix Steve Harris 2010, 2012 et 2022 big_smile !!
Prix Bruce Dickinson 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2021 et 2022 big_smile !!

Hors ligne

#223 04/10/2015 17:09:28

thelols666  
Lieu : Lyon
Inscrit(e): 12/07/2011
Messages: 65 109

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Merci MacDaigh ! applause


« N'écoutant que son courage, qui ne lui disait rien, il se garda d'intervenir. » - Jules Renard
--- Prix Steve Harris 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021 --- big_smile merci, merci !!!

Hors ligne

#224 04/10/2015 17:10:03

the prisoner  
Lieu : Toulouse
Inscrit(e): 27/01/2008
Messages: 24 954
Site Web

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

Merci pour ton travail MacDaigh applause:app:


sans-titre-4-15cf879.png

Hors ligne

#225 04/10/2015 17:22:04

sergent eddie  Homme
Lieu : bourbon l'archambault
Age : 45
Inscrit(e): 01/03/2013
Messages: 32 389

Re: Chroniques (monde entier) / presse (française) / interviews

merci MacDaigh applause


"born to lose, lived to win"
"nous sommes tous des enfants d'immigrés.1ère, 2ème,3ème génération" BXN

Hors ligne

Utilisateurs enregistrés en ligne dans ce sujet: 0, Invité(s): 1
[Bot] CCBot

Pied de page

Propulsé par FluxBB
Modifié par Visman Traduit par N-Studio18

[ Généré en 0.022 secondes, 7 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire: 2.05 MiO (Pic : 2.21 MiO) ]

Partenaires :

French Heavy Metal Connection

© 2006-2023 Maiden France
Ce site est non officiel et n'est pas relié à Iron Maiden