En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à vous offrir un meilleur service ou encore à réaliser des analyses de fréquentation du site
En savoir plus J'accepte
  • Maiden France sur Facebook
  • Contact

Annonce

IMPORTANT

Si votre ancien mot de passe ne fonctionne pas, utilisez la fonction 'Mot de passe oublié'
et n'oubliez pas de cliquer sur le lien que vous allez recevoir avant d'essayer de vous connecter

Les inscriptions ne sont ouvertes qu'à la demande : Contactez-moi

#1 01/09/2022 19:25:21

Jérémy Powerslave  
Lieu : Bourgoin Jallieu
Inscrit(e): 24/06/2022
Messages: 23

Helloween au Transbordeur, Lyon le 31 aout 2022

Bonjour à tous,

Petit report du live d’Helloween au Transbordeur de Lyon le 31 aout 2022 après plusieurs reports COVID.
Un premier léger coup de gueule contre cette salle qui a troqué son parking contre une terrasse géante, résultat pas évident de se garer à proximité, dommage ! Il doit bien y avoir un compromis atteignable entre cette terrasse géante et un parking acceptable ?

Terrasse

Pas de première partie malheureusement pour cette date, alors on est rentré dans le vif du sujet directement.
La scène est très sympa, avec un grand rideau siglé Helloween qui tombe en début de show pour nous révéler une citrouille géante gonflée autour de la batterie, un écran géant en fond de scène diffusant des images d’illustration correspondant aux morceaux de manière suffisamment discrète pour que l’on puisse se concentrer sur les 7 artistes présents devant nous.

1

2

3

4

L’alchimie fonctionne décidément parfaitement avec ce groupe qui fonctionne à 3 guitaristes et 3 chanteurs se partageant les notes durant 2 heures durant pour un set retraçant la riche histoire d’Helloween jusqu’au dernier album en reprenant les grands classiques.

5

6


Michael Kiske et Andi Seris se renvoient la balle dans un ping-pong vocal effréné avec une complicité évidente tandis que Kai Hansen a droit à son moment lors d’un medley nostalgique.

7

8


Sincèrement tout le monde semble s’éclater, Markus Grosskopf  a amené sa basse citrouille, Sascha Gerstner enchaine les solos (je rate ses médiators par contre un lancé trop à gauche et l’autre trop à droite icon_confused), Michael Weikath fait hurler ses Flying V et Daniel Loble tabasse ses futs à un rythme effréné.

9

10

11

12

13

14

15


Excellente ambiance dans la salle, de l’énergie dans la fosse, ça pogote gentiment dans une bonne humeur communicative et tout le monde chante, pour le grand plaisir du groupe qui semble partager un très bon moment.

16

17


En bref un concert de métal comme on les aime, bonne ambiance, bonne musique et bonne bière.
Adorant la pochette du dernier album, je me suis offert le T-shirt de la tournée au stand de merch qui était littéralement pris d’assaut.

Attention Spoiler pour ceux qui veulent les voir prochainement, voici la setlist récupérée en fin de concert. A titre perso j’aurais bien ajouté « Out for the Glory » du dernier album que j’apprécie particulièrement et qui à mon avis aurait fait un super titre d’ouverture (tout comme Skyfall ceci dit) mais là je chipote car on en a vraiment eu pour notre argent avec cet excellent concert.

18

Dernière édition de: Jérémy Powerslave (01/09/2022 19:30:37)

Hors ligne

#2 02/09/2022 04:33:31

thelols666  
Lieu : Lyon
Inscrit(e): 12/07/2011
Messages: 65 128

Re: Helloween au Transbordeur, Lyon le 31 aout 2022

Merci pour le report et les photos ! Je n'ai malheureusement pas pu y aller... icon_cry


« N'écoutant que son courage, qui ne lui disait rien, il se garda d'intervenir. » - Jules Renard
--- Prix Steve Harris 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021 --- big_smile merci, merci !!!

Hors ligne

#3 02/09/2022 06:18:39

69mich69  Homme
Lieu : la terre
Age : 57
Inscrit(e): 31/03/2011
Messages: 12 509

Re: Helloween au Transbordeur, Lyon le 31 aout 2022

Merci, très bon concert, j'espère qu'ils reviendrons au transbo love

Dernière édition de: 69mich69 (02/09/2022 06:32:37)


I want out, to live my life and to be free

Hors ligne

#4 02/09/2022 18:57:02

sergent eddie  Homme
Lieu : bourbon l'archambault
Age : 45
Inscrit(e): 01/03/2013
Messages: 32 403

Re: Helloween au Transbordeur, Lyon le 31 aout 2022

Merci du report storstark


"born to lose, lived to win"
"nous sommes tous des enfants d'immigrés.1ère, 2ème,3ème génération" BXN

Hors ligne

#5 04/09/2022 08:39:21

wasted years 38  Homme
Lieu : Grenoble
Age : 57
Inscrit(e): 01/06/2009
Messages: 2 247

Re: Helloween au Transbordeur, Lyon le 31 aout 2022

Visuel-eldorado-event-helloween-complet.jpg

Sublime show d'Helloween au Transbordeur a Lyon ce 31 aout

Un groupe qui s'amuse Kiske et Deris au top , Kai Hansen phénoménal , un  Sascha Gerstner excellent ,dommage Michael Weikath fut moins démonstratif  et la section rythmique avec Daniel Löble et le merveilleux Markus Großkopf , plus de 2 heures de bonheur ,un énorme merci !!!!!!

Orbit
Skyfall
Eagle Fly Free
Mass Pollution
Future World
Power
Save Us
Walls of Jericho
Metal Invaders / Victim of Fate / Gorgar / Ride the Sky
Heavy Metal (Is the Law)
Forever and One (Neverland)
Angels
Guitar Solo
(Sascha Gerstner)
Best Time
Dr. Stein
How Many Tears

Perfect Gentleman
Keeper of the Seven Keys
(extended sing-along finale)


I Want Out
(including a reggae jam)


bg_hea10.png

Hors ligne

#6 04/09/2022 08:43:04

wasted years 38  Homme
Lieu : Grenoble
Age : 57
Inscrit(e): 01/06/2009
Messages: 2 247

Re: Helloween au Transbordeur, Lyon le 31 aout 2022

img_2011.jpg

img_2013.jpg

img_2014.jpg

img_2015.jpg


bg_hea10.png

Hors ligne

#7 04/09/2022 18:49:23

sergent eddie  Homme
Lieu : bourbon l'archambault
Age : 45
Inscrit(e): 01/03/2013
Messages: 32 403

Re: Helloween au Transbordeur, Lyon le 31 aout 2022

Merci pour les photos storstark


"born to lose, lived to win"
"nous sommes tous des enfants d'immigrés.1ère, 2ème,3ème génération" BXN

Hors ligne

#8 04/09/2022 20:47:59

Phantom Of The Beast  
Inscrit(e): 04/07/2011
Messages: 21 267

Re: Helloween au Transbordeur, Lyon le 31 aout 2022

Merci pour le report smile J'ai eu le même sentiment que toi lorsque je les ai vu au Hellfest cette année, un concert avec une ambiance très bon public, un plaisir de les voir tous ensemble se donner à fond smile


Prix Eddie 2013 et 2018 ; Prix Nicko McBrain 2017 et 2022
27/06/11 ; 05/06/13 ; 20/06/14 ; 10/06/16 ; 24/06/18 ; 05/07/18 ; 06/07/18 ; 17/06/23

Hors ligne

#9 04/09/2022 21:08:18

infrared  Homme
Lieu : In a Strange Land (92)
Age : 48
Inscrit(e): 01/06/2015
Messages: 1 095

Re: Helloween au Transbordeur, Lyon le 31 aout 2022

Merci storstark


Eddie Lives

Hors ligne

#10 05/09/2022 04:38:37

thelols666  
Lieu : Lyon
Inscrit(e): 12/07/2011
Messages: 65 128

Re: Helloween au Transbordeur, Lyon le 31 aout 2022

Merci pour le report et les photos Laurent !


« N'écoutant que son courage, qui ne lui disait rien, il se garda d'intervenir. » - Jules Renard
--- Prix Steve Harris 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021 --- big_smile merci, merci !!!

Hors ligne

#11 05/09/2022 11:47:57

IRONPASCAL  Homme
Lieu : Aude - France
Age : 54
Inscrit(e): 14/08/2015
Messages: 28 885

Re: Helloween au Transbordeur, Lyon le 31 aout 2022

Super  retour.
merci storstark


- Prix Nicko Mc Brain 2017, 2020 - Prix Adrian Smith 2022
28370.gif

Hors ligne

#12 05/09/2022 15:11:23

pierick  Homme
Lieu : GRENOBLE
Age : 44
Inscrit(e): 01/11/2010
Messages: 30 928

Re: Helloween au Transbordeur, Lyon le 31 aout 2022

Merci pour ton report storstark

Hors ligne

#13 08/09/2022 10:11:30

Ironlambino  
Lieu : Belfort
Inscrit(e): 19/11/2006
Messages: 178

Re: Helloween au Transbordeur, Lyon le 31 aout 2022

C'est dingue la différence de tailles de salles entre la France et d'autre pays!


"L'amour, ce n'est pas seulement un homme fuck une amie, ce n'est pas. L'amour, c'est plus en bas, dans la tête, dans le coeur, dans toute la forme" (Bruce Dickinson)

Hors ligne

#14 10/09/2022 09:36:46

TofVW  Homme
Lieu : DisneyLand
Age : 42
Inscrit(e): 13/11/2012
Messages: 1 032
Site Web

Re: Helloween au Transbordeur, Lyon le 31 aout 2022

Bon bah je vais quatter ton topic hein. big_smile

Helloween à l'Olympia (Paris), le 30 août 2022

L’été et les vacances tirent à leur fin, la vie a définitivement repris son cours normal, et au bout de ce mois d’août habituellement calme musicalement parlant (hormis dans une petite ville d’Allemagne), les concerts pointent le bout de leur nez.
C’est donc tout guilleret que je me mets en route pour Paris afin d’aller voir Helloween (toujours dans mon top 5 de tous les temps), armé d’un sac en papier contenant ma bouffe pour le soir ainsi que ma petite laine au cas où ; sac que j’oublierai comme un touriste dans le RER. Ajouté à ça qu’Ivo s’est pété le bras dans la journée et ne pourra malheureusement pas venir, j’arrive sur place dans une humeur bien plus morne qu’en partant une heure avant.
Heureusement je retrouve là-bas Vincent, le moral remonte et l’incident du sac oublié est assez vite mis de côté (dommage pour le gilet, fidèle compagnon de concerts et de festivals, qui ne sera jamais retrouvé).
Les portes de l’Olympia ouvrent à 19h, il faudra attendre presqu’une heure avant que les festivités commencent ; cela dit ça fait un moment que nous ne nous étions pas vus avec Vincent et le temps passe vite en nous racontant nos pérégrinations estivales.

Existance (19h58 – 20h30)

Point de concert de 3 heures sans ouverture comme la dernière fois au Zénith, la soirée commence traditionnellement avec une première partie, qui ne sera pas HammerFall comme sur le reste de la tournée européenne ; vraiment dommage (surtout qu’on ne sait pas pourquoi), cela dit c’est une agréable découverte que ce groupe français, qui me fait furieusement penser à Judas Priest, tant par le look tout en cuir et clous, que par le style musical, très typé Heavy traditionnel.
L’accueil est vraiment dingue, dès le premier morceau, et c’est tout à fait mérité. Je me demande vraiment pourquoi, dans les 40% de musique française obligatoire à la radio, on n’a jamais des groupes de ce genre !
Une petite demi-heure seulement, ils auraient mérité plus. Vincent me fait remarquer que le groupe de gens à côté de nous semble être leur famille ; on n’aurait peut-être pas dû nous moquer du backdrop représentant la pochette du nouvel album d’Existance, un peu ringarde avec son loup balafré dans un cimetière, oups !

Après cette mise en bouche, nous profitons du rideau flanqué du fameux logo à la citrouille tombé devant la scène pour prendre une photo et envoyer une petite pensée à Ivo.

Setlist d’Existance


Helloween (21h03 – 23h15)

Mon pari comme quoi le premier titre serait "Skyfall" se révèle gagnant (à condition de ne pas considérer "Orbit" comme une vraie chanson). D'emblée, on remarque que le son, sans être aussi catastrophique qu'au Hellfest, est vraiment mauvais ; et malheureusement, contrairement au festival, ça ne s'arrangera pas beaucoup au fil de la soirée. Les voix resteront noyées dans une bouillie de guitares.
Mais revenons à "Skyfall", débutant sur le tombé de rideau et nous dévoilant la scène, assez sobre hormis la citrouille gonflable autour de la batterie (et ses traditionnelles 4 grosses caisses) et un écran géant en fond de scène, auquel je ne jetterai littéralement aucun œil pendant le show : sans être aussi ennuyeux que la version d'Adèle (ç'aurait été un véritable exploit), "Skyfall" est loin d'être le titre-fleuve le plus réussi de Helloween (ni même de Gamma Ray, sachant que c'est Kai Hansen qui l'a composé), la faute à des transitions pas toujours heureuses, et une fin qui tire trop en longueur. Bon, comme titre d'ouverture sur la tournée ça passe, mais pas sûr qu'elle restera dans le futur, "Keeper Of The Seven Keys" et "Halloween" restant incontournables. A noter que les parties de chant entre Andi Deris et Michael Kiske sont modifiées par rapport à la version album, afin de mieux alterner les 2 chanteurs.
Sans surprise, les vieilleries sont à l'honneur, "Eagle Fly Free" prenant la suite de "Skyfall", et nous aurons par la suite "Future World" placée étonnamment tôt dans la setlist, ainsi que "Save Us" et "Dr. Stein". Et c'est là le gros défaut de la soirée : hormis les titres du nouvel album, fortement mis à l'honneur avec "Mass Pollution", "Angels" et "Best Time" (elle passe super bien en live celle-là, je pense qu'elle remplacera "Waiting For The Thunder" pour un temps), il n'y aura absolument aucune surprise dans la setlist, et surtout aucun titre plus récent que "Power", qui date de… 1996 ! Bye bye les albums Better Than Raw, The Dark Ride, Rabbit Don't Come Easy, Keeper Of The Seven Keys – Legacy, Gambling With The Devil, 7 Sinners, Straight Out Of Hell et My God-Given Right ; oui je fais la liste complète afin de bien se rendre compte de tout ce qui est passé à la trappe. Et pourtant je pourrais citer au moins un tube pour chaque disque qui aurait mérité sa place ce soir. Vraiment dommage.
La contrepartie positive, c'est que les vieux fans sont contents, du coup l'ambiance est plus qu'excellente : tout le monde chante les refrains en chœur, le public scande le nom du groupe entre chaque chanson, ce qui communique une bonne humeur très visible aux musiciens. Entre (et parfois pendant) chaque morceau, les blagues fusent, et même Michael Weikath qui a parfois de mauvais jours, nous gratifie de grimaces dont lui seul a le secret, ou de petits pas de danse pendant la rythmique, ou fait mine de s'ennuyer pendant ses solos les plus techniques (ce qui doit être plutôt rageant pour un guitariste débutant, j'imagine). Malgré tout, notre coin avec Vincent, côté Michael W., est épargné par les pogos, ce qui n'empêche pas le sol de l'Olympia de bouger au rythme des foufous un peu plus loin, ce qui nous donne l'impression de sauter sans faire d'effort !
Kai a droit à son désormais traditionnel medley extrait de Walls Of Jericho : "Metal Invaders", "Victim Of Fate", "Gorgar" et "Ride The Sky" ; je me répète je crois, mais encore une fois j'ai cette impression paradoxalement agréable de me faire rouler dessus, la double pédale de Dani Löble retentissant dans ma poitrine sans s'arrêter pendant 15 minutes. D'autant que les bougres enchaînent avec "Heavy Metal (Is The Law)", jouée en entier cette fois (aura-t-on un jour "Ride The Sky" à la place ?).
Après ce marathon, Kai part se reposer en coulisses pendant le petit moment calme sur "Forever And One", Michael K. continuant ses pitreries en se collant une fausse bougie sur le haut du crâne.
Un peu plus tard, c'est Sascha Gerstner (George McFly !!!) qui a son moment de gloire avec un solo sur sa guitare au look si particulier (la "guitare du turfu" selon Vincent), pas forcément démonstratif mais mélodique, ça change un peu de la branlette de manches. En parlant de Sascha, je me demande un peu dans quel état d'esprit il se trouve : c'est un soliste incroyable, et Kai ayant légitimement voulu reprendre ses solos sur les vieux morceaux, il se retrouve à faire principalement de la rythmique. Pourvu que les autres lui laissent plus de place pour s'exprimer à l'avenir, car j'ai peur qu'il s'ennuie et finisse par vouloir partir. Mais c'est juste une impression personnelle, peut-être (espérons !) qu'il n'y pense même pas.
Cette partie du concert se termine sur "How Many Tears", précédée encore une fois de blagues de Kai ("Vous voulez entendre la dernière chanson de ce soir ? – Non ! – Ah, ok, alors goodbye…").

Il ne se passe même pas une minute avant que le groupe revienne sur "Perfect Gentleman" (and we all are perfect !), suivi, évidemment, de "Keeper Of The Seven Keys" ; ça fait toujours plaisir, surtout qu'Andi a plus de place cette fois que sur la précédente tournée ou Michael K. la chantait presqu'entièrement seul. Mais je continue de militer pour le retour de "King For 1000 Years" !

Après ce rappel de presque 20 minutes, le groupe quitte la scène une nouvelle fois, mais… mais il en manque une ! Effectivement, ils ne pouvaient pas nous laisser sans "I Want Out", l'occasion de faire chanter le public une dernière fois, avec une petite battle gauche/droite gérée par Andi et Michael K..

Bilan : un concert de Helloween est toujours un grand moment, même au bout de la 9ème fois (égalité avec Deep Purple !) ; malgré tout, il est dommage d'éclipser quasiment 25 ans de musique, même pour le retour de 2 musiciens fondateurs. Un petit "Mrs. God", "Hell Was Made In Heaven", "Final Fortune" ou "Straight Out Of Hell" aurait bien fait plaisir. Ou alors, qu'ils organisent une tournée des raretés, comme le Skeletons & Majesties Live de Gamma Ray !
Voici le petit défaut de la soirée, dont nous aurons largement le temps de parler avec Vincent, puisque notre trajet est rallongé à cause d'une panne sur le RER A. Bref, la soirée se termine comme elle avait commencée ! Mais entre le début et la fin, même si ce n'était pas parfait, c'était top quand même. A la prochaine, avec le retour d'Ivo on espère !

Setlist de Helloween


L'avenir appartient à  ceux qui ont des ouvriers qui se lèvent tôt.

Hors ligne

#15 10/09/2022 20:08:49

sergent eddie  Homme
Lieu : bourbon l'archambault
Age : 45
Inscrit(e): 01/03/2013
Messages: 32 403

Re: Helloween au Transbordeur, Lyon le 31 aout 2022

Merci de ce report storstark


"born to lose, lived to win"
"nous sommes tous des enfants d'immigrés.1ère, 2ème,3ème génération" BXN

Hors ligne

Utilisateurs enregistrés en ligne dans ce sujet: 0, Invité(s): 1
[Bot] CCBot

Pied de page

Propulsé par FluxBB
Modifié par Visman Traduit par N-Studio18

[ Généré en 0.021 secondes, 7 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire: 2.07 MiO (Pic : 2.23 MiO) ]

Partenaires :

French Heavy Metal Connection

© 2006-2023 Maiden France
Ce site est non officiel et n'est pas relié à Iron Maiden