En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à vous offrir un meilleur service ou encore à réaliser des analyses de fréquentation du site
En savoir plus J'accepte
  • Maiden France sur Facebook
  • Contact

Annonce

IMPORTANT

Si votre ancien mot de passe ne fonctionne pas, utilisez la fonction 'Mot de passe oublié'
et n'oubliez pas de cliquer sur le lien que vous allez recevoir avant d'essayer de vous connecter

Les inscriptions ne sont ouvertes qu'à la demande : Contactez-moi

#1 23/09/2015 12:15:07

musky00  Femme
Lieu : Le Plessis-Robinson (92)
Age : 57
Inscrit(e): 13/10/2006
Messages: 15 481
Site Web

Re: [Références] Where Eagles Dare

Le 7/06/2008 par Elno

Ce titre fait référence au film du même nom (dont le scénario est tiré d'un ouvrage d'Alaister Mac Lean publié en 1967) réalisé par Brian Hutton et sorti en salles en 1969.

Synopsis :

« Un commando de soldats anglais, avec à  sa tête le commandant Smith (Richard Burton), reçoit pour mission de délivrer le général Carnaby (Robert Beatty), détenu par les Nazis dans une forteresse alpine imprenable : le “Château des Aigles”. Schaeffer (Clint Eastwood), un ranger américain taciturne, fait lui aussi partie du commando. Déguisés en soldats allemands, les sept hommes sont parachutés dans la région du château. L’un d’eux est assassiné. Smith l’apprend à  sa complice Mary (Mary Ure), qui les suit en secret ; il lui révèle aussi que Carnaby est en réalité Cartwright-Jones, un acteur chargé de donner le change aux Allemands. Mais un autre meurtre a lieu... ».

Plus généralement, cette fiction fait référence aux commandos du Special Air Service (S.A.S.) dont la devise est "Who Dares Wins". Cette unité d'élite des forces spéciales britanniques a été créée en 1941 sur proposition du lieutenant écossais Archibald Stirling. La première unité était composée de 60 britanniques tous volontaires, leurs actions consistaient à  détruire par des raids éclair les avions de ravitaillement de l'Afrika Korps. En janvier 1942, la 1ère compagnie F.F.L. de Chasseurs-Parachutistes rejoint le S.A.S. Dès lors, la nouvelle brigade est intégrée dans le corps de l'armée britannique. Le 5 juin 1944, les S.A.S. Français du commandant Bourgoin (dit Le Manchot) sautent sur la Bretagne afin d'organiser la résistance. Le S.A.S. interviendra tout au long de la guerre.

"Il neige au-dehors, le grondement
Des moteurs rugit dans la nuit
La mission est proche, les hommes confiants attendent de sauter du ciel
Le blizzard continue, mais ils doivent quand-même voler
Personne ne devrait aller o๠seuls les aigles osent aller
"

Le Special Air Service est dissous en 1945, mais dès 1950 une unité est reconstituée afin de combattre les guérilleros communistes en Malaisie. On la retrouvera plus tard au Yémen et au Kenya...

Les hommes du S.A.S. sont également déployés officiellement en 1976 en Irlande du Nord (bien que certains témoignages en signalent dès 1970). Ils seront employés pour du maintien de l'ordre et l'élimination de membres de l'I.R.A.

La guerre des Malouines en 1982 les ramenera à  leurs missions premières, sabotages, actions en profondeur et renseignement. Depuis ils ont été déployés sur nombre de théâtres d'opérations tels que la guerre du Golfe (1990), l'ex-Yougoslavie (1992), l'Afghanistan (2001) et l'Irak (2003).

Sources :

www.allocine.fr

La france Libre, sous la direction de Pierre de Broissia – Edition LBM

Atlas des guerres et conflits dans le monde, Dan Smith – Editions Autrement

39/45 Magazine, extraits


Filmographie :

Quand les aigles attaquent, Brian Hutton

Un taxi pour Tobrouk, Denys de la Patellière

Enfants de salauds, André de Toth


... and realise you're living in the Golden Years imf-award-2011.jpg
Mieux vaut être belle et rebelle que moche et remoche! Musky aime Rod icon_evil.gif

Hors ligne

Utilisateurs enregistrés en ligne dans ce sujet: 0, Invité(s): 1
[Bot] CCBot

Pied de page

Propulsé par FluxBB
Modifié par Visman Traduit par N-Studio18

[ Généré en 0.018 secondes, 9 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire: 1.97 MiO (Pic : 2.21 MiO) ]

Partenaires :

French Heavy Metal Connection

© 2006-2023 Maiden France
Ce site est non officiel et n'est pas relié à Iron Maiden