En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à vous offrir un meilleur service ou encore à réaliser des analyses de fréquentation du site
En savoir plus J'accepte
  • Maiden France sur Facebook
  • Contact

Forum Iron Maiden France

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce



En raison de nombreuses inscriptions de spammeurs sur le forum, les inscriptions ne sont ouvertes qu'à la demande. Contactez-moi

#346 08/04/2017 20:10:26

WissMHomme
Lieu : Paris
Âge : 20
Inscription : 20/02/2015
Messages : 3 559

Re : deep purple

Il y en a certains qui vont à la rencontre lundi? Moi j'y vais!

Hors ligne

#347 08/04/2017 20:49:06

TofVWHomme
Lieu : DisneyLand
Âge : 39
Inscription : 13/11/2012
Messages : 760
Site Web

Re : deep purple

Comme j'ai dit plus haut, je vais essayer d'y aller sans invitation, je bosse jusqu'à 16h.


L'avenir appartient à  ceux qui ont des ouvriers qui se lèvent tôt.

Hors ligne

#348 11/04/2017 10:17:58

Phil93
Âge : 58
Inscription : 01/04/2012
Messages : 5 624
Site Web

Re : deep purple

Comme l'a écrit Jb42 sur le BSF, cette dédicace avec le groupe fut vraiment très sympa même si l'organisation a quand même laissé à désirer. Ceci dit, toute la journée fut très sympa et très conviviale et ce, grâce aux potes qui se trouvaient là depuis 8h30 en l'occurrence Purplexed, Jb42, Jean-Paul, Philippe et Christian51, Mimi et sa superbe Gibson puis plus tard Ponpon, Patrick et Michel.

dsc05910.jpg

dsc05910.jpg
Jean-Paul, Jb42, Philippe, Purplexed, Christian51

dsc05911.jpg

dsc05912.jpg

dsc05914.jpg

dsc05913.jpg

dsc05915.jpg

dsc05916.jpg

dsc05917.jpg

dsc05918.jpg

dsc05919.jpg

dsc05920.jpg

dsc05922.jpg

dsc05921.jpg

dsc05923.jpg

dsc05926.jpg

dsc05927.jpg

dsc05928.jpg
Patrick, moi, Michel et Ponpon.

dsc05930.jpg
Avec en plus Jb42 à gauche.

dsc05931.jpg

dsc06010.jpg

dsc05932.jpg

dsc05933.jpg

dsc06011.jpg

dsc06010.jpg

Hors ligne

#349 11/04/2017 10:30:12

Phil93
Âge : 58
Inscription : 01/04/2012
Messages : 5 624
Site Web

Re : deep purple

dp123010.jpg
Jb42, Christian51, moi et Purplexed.

Photo prise par Jean-Paul

Hors ligne

#350 11/04/2017 10:43:38

pierickHomme
Lieu : GRENOBLE
Âge : 41
Inscription : 01/11/2010
Messages : 27 718

Re : deep purple

applause

Hors ligne

#351 11/04/2017 10:52:04

Jean-maidenHomme
Lieu : Somewhere in Bzh
Âge : 39
Inscription : 12/08/2010
Messages : 7 892

Re : deep purple

applause


mini_160703022749737446.jpg

Hors ligne

#352 11/04/2017 11:15:12

Phil93
Âge : 58
Inscription : 01/04/2012
Messages : 5 624
Site Web

Re : deep purple

Nouvel album et nouvelle tournée pour les rockeurs. Sauf que le groupe laisser planer le doute sur son avenir... Musique.

Il lui a suffi de quelques notes de guitares, sept très exactement, pour entrer dans la légende. Pour le grand public, Deep Purple, c'est avant tout cette introduction aussi mythique qu'électrique de «Smoke on The Water» en 1972. «C'est une bénédiction, nous racontait Ian Gillan, le chanteur, en 2013. Personne ne connaissait cette chanson au début, à part le groupe et les fans. On la jouait dans nos concerts, mais elle ne passait jamais à la radio parce qu'elle durait sept minutes. Ce n'est que quand notre maison de disques a sorti une version raccourcie que c'est passé sur les ondes. Et c'est devenu le titre le plus joué au monde à la radio.»

Cette fois, on retrouve le groupe pour parler davantage du présent que du passé : un 20e album en cinquante ans de carrière, «inFinite», et une tournée intitulée «The Long Goodbye» ( «Le long au revoir»). Un adieu pour les Britanniques inventeurs du hard rock ? Explications avec Ian Paice, 69 ans, batteur et seul membre présent depuis le début, et Roger Glover, 72 ans, bassiste, un autre vétéran qui a fait des allers-retours dans la formation depuis 1969.

Votre prochaine tournée sera-t-elle la dernière ?



Ian Paice. Nous entendons bien continuer le plus longtemps possible, tant que nous nous amusons. Mais il faut être conscient que nous sommes plus proches de la fin de l'histoire que de son commencement. Et un jour, il faudra bien tirer un trait. Si cette tournée dure trois ans, fantastique ! Mon idée, c'est qu'elle sera la dernière de cette ampleur, à voyager partout. Ce qui se passera après, personne ne peut le dire.



Roger Glover. Est-ce le début de la fin, ou la fin du commencement ?



Un peu comme les Who, qui ne feront plus que des concerts ponctuels et quelques gros festivals...



I.P. C'est une possibilité.



R.G. Ce qu'il faut surtout éviter, c'est d'annoncer une dernière tournée, un dernier concert puis, un an plus tard, de remettre le couvert !



I.P. Planifier la fin dès aujourd'hui, aucun d'entre nous n'en est capable. Ça nous fait trop peur !



Deep Purple a été enfin intronisé l'an dernier au Rock & roll Hall of Fame (le musée du rock aux Etats-Unis). Satisfaits ?



R.G. C'est une distinction qui nous a réjouis, mais pas tant que ça, surtout que nous avions été nommés deux fois auparavant. Quand ça a fini par arriver, c'est Ian Gillan (NDLR : le chanteur) qui a le mieux résumé la situation : c'est bien pour les fans, les amis, la famille, plus que pour nous.

I.P. Et ça nous a permis de bénéficier d'une grosse médiatisation. Des radios qui ne passaient plus nos chansons ont redécouvert notre existence et quelques millions de personnes ont appris que nous existions toujours ! J'ai aussi récupéré une tasse, un tee-shirt et une statuette !



Pourquoi reprendre « Roadhouse Blues » des Doors sur ce nouvel album ?

I.P. En dehors de Deep Purple, je joue avec un groupe de reprises de Deep Purple, Purpendicular, juste pour garder la forme. Nous reprenons «Black Night» et, à la fin de la chanson, nous baissons le volume, et sur le même rythme passons à «Roadhouse Blues» des Doors. J'ai soumis l'idée aux autres musiciens lorsque nous étions en studio pour « inFinite » : ça nous a pris dix minutes pour penser aux arrangements, et dix autres pour l'enregistrer.

http://rocknroll.blog.leparisien.fr/arc … 16949.html

Hors ligne

#353 12/04/2017 20:56:26

Phil93
Âge : 58
Inscription : 01/04/2012
Messages : 5 624
Site Web

Re : deep purple

dp13011.jpg

DEEP PURPLE : Infinite

Un nouveau Deep Purple, c'est un peu comme une crème anglaise, on n'a pas envie qu'elle tourne même si pour certains albums, elle a tourné plus vite que prévu. Nous ne les citerons pas car ils sont connus. Ce 20ème album (eh oui déjà, comme le temps passe) intitulé Infinite nous propose seulement 9 nouveaux titres puisque le 10ème n'est autre qu'une reprise très personnelle mais fort bien exécutée des Doors à savoir Roadhouse Blues.

Autant vous l'avouer, cet album se veut être d'une complexité rare à chroniquer tant je le trouve riche et accompli même si, reconnaissons-le, il ne sera jamais doté de la même réputation qu'un In Rock, Machine Head ou bien Made In Japan voire d'un Burn...

L'opener Time For Bedlam présenté comme single, débute donc sur une introduction parlée au vocoder (un dispositif électronique de traitement du signal sonore). Morceau lancé telle une charge de la Brigade légère sur un rythmique de plomb assurée par les indéboulonnables Roger Glover (quelle ligne de basse !!!!!!!) et Ian Paice (son jeu de batterie est d'une subtilité rare), chapeauté par des nappes d'orgue presque hystériques de Don Airey et un chant très posé et lancinant de Ian Gillan. Morse lui, est discret dans ses interventions et on ne s'en plaindra pas. Ce dernier module sa voix avec justesse et l'on a l'impression que les morceaux de cet opus ont été composés en fonction de notre ami tant aujourd'hui nous connaissons ses limites. Le morceau s'achève sur une fraction parlée très solennelle, en mode messe que l'on entend le dimanche matin au Jour du Seigneur.

Hip Boots, interprété live à de rares occasions en 2015 sous le titre initial de Got My Hip Boots On, n'a pas de charme spécial si ce n'est qu'il a le mérite (l'inconvénient ?) d'être dans le tracklisting placé entre les deux singles déclarés, le second étant All I Got Is You et que l'on a l'impression qu'il sort tout droit d'une jam bluesy pondue à 4h du matin....Un titre bien sympa mais bon qui ne restera pas dans les annales purpleiennes. Mais bon, on s'en doutait un peu. Don Airey nous place, cependant, un solo d'excellente facture.
Parlons-en donc de ce 2ème single et de son intro aérienne orgue-guitare au tempo tout particulièrement débridé. Un morceau certes assez convenu mais qui a le mérite de nous accrocher l'oreille : c'est un peu le but d'un single, non ? Ceci dit, je pense que le morceau suivant One Night In Vegas aurait pu très bien voire mieux assurer cette fonction et ce, grâce à son rythme très catchy, pour faire court une puissance de feu que l'on pouvait percevoir et déceler dans certains titres du répertoire passé et glorieux du groupe. Airey nous gratifie d'ailleurs d'un solo lumineux et frétillant. Mon morceau préféré de l'album, assurément...Et puis, ça fait référence au bassiste de Foghat, groupe britannique des 70's (vous savez ceux qui ont publié un album live légendaire en 77) à qui sa compagne lui avait fait une surprise de taille : en effet, après une cuite mémorable, il s'était retrouvé avec la bague au doigt. D'ailleurs aux dernières nouvelles selon Roger Glover, le couple serait toujours uni comme jamais.

On retombe dans le dispensable avec Get Me Outta There avec ceci dit une bonne intro presque pachydermique à la Into The Fire de la part de Paice. S'ensuit un tempo particulièrement enlevé limite syncopé donc complexe. Un titre dans lequel je ne parviens pas à rentrer et ce, malgré le solo affûté de Morse en fin de parcours.

Je n'ai pas apprécié The Surprising dans l'immédiat. Partant d'une intro inquiétante limite fantomatique rappelant sans nul doute l'ambiance de Vincent Price extrait de Now What ?!, la guitare de Morse et la voix douce de Gillan oscillant vers quelque chose qui ne serait pas sans rappeler de vieilles complaintes puis soudain, roulement de batterie et clavier projettent le morceau vers des contrées progressives que le groupe affectionne tout particulièrement depuis déjà quelques années.

Johnny's Band, morceau assez convenu dans sa structure, qui ne brille pas par son inspiration, admettons-le, fait bien plus office de filler juste avant un On Top Of The World qui, moi me plait tout particulièrement alliant ainsi puissance et subtilité. Il y a très peu de groupes qui savent le faire.

Birds Of Prey nous dépeint dans sa composition, et ce, après tant d'années d'activité, un groupe ambitieux qui semble encore avoir des choses à dire, bref soucieux de surprendre encore ses fans, ce qui est, par conséquent tout à fait louable de sa part. Ensuite, la rupture prog orchestrée dans un premier temps par un Gillan presque floydien dans son registre vocal (on va parler de petites pincées) puis dans un second temps par Airey en plein milieu du titre, constitue un véritable caviar pour le long solo méga-dramatique du Morse qui s'en donne à coeur joie. Perso, moi qui ne suis pas un grand fan du blond guitariste, je trouve que là, il impressionne son auditoire. Quant à Paice, celui-ci nous délivre une prestation absolument enthousiasmante.

L'album se conclut sur la reprise très personnelle et donc très fun des Doors, Roadhouse Blues, une reprise honorable qui sans équivaloir l'original, se situe également à des années-lumière de celle qui figure sur le monumental double live Extraterrestrial Live de Blue Öyster Cult avec donc Robbie Krieger en guest. Ils ont voulu se faire plaisir comme écrit plus haut.

Ceux qui tirent leur épingle du jeu sont incontestablement Don Airey qui, de par ses interventions particulièrement à propos, illumine la tonalité de cet album au demeurant très sympathique et Ian Paice qui, quelle que soit la complexité du morceau, nous propose une prestation de haute technicité et de qualité.

Si la carrière du groupe devait s'achever avec cet album, je pense qu'il ne ferait pas honte au long parcours de nos cinq compères. Bien au contraire. Nous verrons ce que l'avenir leur réservera après la tournée The Long Goodbye, tournée qui montrera que nos amis sont encore dotés de capacités infini(t)es...

Dernière modification par Phil93 (12/04/2017 21:06:25)

Hors ligne

#354 13/04/2017 14:59:50

Phil93
Âge : 58
Inscription : 01/04/2012
Messages : 5 624
Site Web

Re : deep purple

dsc06011.jpg

Hors ligne

#355 13/04/2017 23:15:03

Phil93
Âge : 58
Inscription : 01/04/2012
Messages : 5 624
Site Web

Re : deep purple

A la dédicace d'après Michel un pote que je connais depuis quasiment 32 ans, une nana est venue faire chier Don Airey pour qu'il lui signe Made In Japan.... icon_eek

Hors ligne

#356 14/04/2017 05:55:51

JchristopheHomme
Lieu : Vaucluse
Âge : 53
Inscription : 06/11/2011
Messages : 16 465
Site Web

Re : deep purple

icon_lol icon_lol icon_lol

Super Chronique, Phil .. Vivement que je puisse l'écouter .. la box est arrivée chez moi et je ne rentre que la semaine prochaine icon_cry


Shine, shine on, through the darkness and the pain. Shine, shine on, Warrior.
Shine, shine on, through the wind and the rain. Shine, shine on, Warrior.

Hors ligne

#357 14/04/2017 17:45:29

pierickHomme
Lieu : GRENOBLE
Âge : 41
Inscription : 01/11/2010
Messages : 27 718

Re : deep purple

icon_lol
Merci Phil pour ta chronique sur l'album storstark

Hors ligne

#358 14/04/2017 22:23:35

Phil93
Âge : 58
Inscription : 01/04/2012
Messages : 5 624
Site Web

Re : deep purple

storstark

Hors ligne

#359 14/04/2017 22:32:27

Jean-maidenHomme
Lieu : Somewhere in Bzh
Âge : 39
Inscription : 12/08/2010
Messages : 7 892

Re : deep purple

Belle chronique wink


mini_160703022749737446.jpg

Hors ligne

#360 15/04/2017 07:47:07

ead666Homme
Lieu : Marseille, France
Âge : 48
Inscription : 24/10/2007
Messages : 30 212
Site Web

Re : deep purple

Merci pour la chronique Phil wink

Je suis en train de l'écouter, et je le trouve très bon. Cela faisait longtemps que je n'avais plus écouté un album récent du groupe, et je suis très surpris de la qualité des chansons, de la fraîcheur d'interprétation.


180616082441322990.gif

Hors ligne

Pied de page des forums

Partenaires :

French Heavy Metal Connection

© 2006-2020 Maiden France
Ce site est non officiel et n'est pas relié à Iron Maiden