En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à vous offrir un meilleur service ou encore à réaliser des analyses de fréquentation du site
En savoir plus J'accepte
  • Maiden France sur Facebook
  • Contact

Annonce

IMPORTANT

Si votre ancien mot de passe ne fonctionne pas, utilisez la fonction 'Mot de passe oublié'
et n'oubliez pas de cliquer sur le lien que vous allez recevoir avant d'essayer de vous connecter

Les inscriptions ne sont ouvertes qu'à la demande : Contactez-moi

#1 14/07/2022 06:33:57

Phantom Of The Beast  
Inscrit(e): 04/07/2011
Messages: 21 261

Red Hot Chili Peppers - 09/07/22 - Stade de France

Plusieurs fois je me suis retenu d'aller les voir. Et puis là, on me dit que John Frusciante revient dans le groupe ? Qu'il reste des places pour la deuxième date ajoutée suite à celle de la veille remplie en une journée ?

Allez, je craque. Je vais enfin voir ce groupe culte, que j'écoute depuis ado, qui était mine de rien sur ma liste des groupes que j'adorerais voir.

J'entre dans le Stade à 17h20, placé en fosse or parce que sinon bah... bye bye l'ambiance. L'attente est un peu longue. La première première partie est assurée par Thundercat, ambiance acid jazz, avec un peu trop d'impro à la basse, m'enfin ça fait patienter 30 minutes.

La deuxième première partie nous met plus dans l'ambiance, avec le groupe Anderson Paak & The Free Nationals. Un excellent concert funk qui aura mis tout le monde d'accord.

Les Red Hot, ou plutôt les 3 musiciens du groupes arrivent sur scène à 20h45. Flea débarque avec plusieurs galipettes, semble totalement en forme et déjà déchaîné. Ca jamme pendant 5 minutes, puis le groupe amène Can't Stop histoire de débuter dans une ambiance de dingue. La scène est petite mais habillée d'un écran du plafond jusqu'au sol de la scène, et ne cessera de nous éblouir d'images psychédéliques durant tout le concert. Le groupe poursuit avec les deux tubes Dani California et Scar Tissue. La suite du concert mélange des morceaux bien groovys du dernier album, mais aussi de Californication et Blood Sugar Sex Magik, mais aussi le tube Snow (hey ho). Franchement je me régale, il y a une super ambiance, malgré un père avec son fils qui n'aura rien trouvé de mieux à faire pour protéger son fils des petits pogos que de repousser les pogoteurs avec ses coudes. Soit il se casse, soit il va en gradins, bref, un bel abruti fini.

Le tube Californication voit le stade être entièrement éclairé par les téléphones du public. Je me dis que le public se réveille enfin. En effet, mis à part en fosse or (en tout cas), les gradins semblent être dans une attitude posée, assis. Ce que je peux comprendre, le lieu étant trop gigantesque pour un tel concert. Mais bon, quand on a la capacité de remplir deux stades deux soirs de suite, pourquoi s'en priver ?
Give It Away arrive de façon directe, on se dit qu'on aurait bien aimé un petit jam avant histoire de faire monter la pression.

Le groupe qui quelques minutes la scène, avant de revenir en jouant le début de The Rover de Led Zeppelin. Puis ils jouent I Could Have Lied ; By The Way et... C'est tout. Pas de Under The Bridge (seul grand tube FM du groupe manquant à la setlist), pas de Suck My Kiss... et surtout, 1h40 de concert seulement icon_eek icon_confused Pour un groupe avec un tel répertoire, pour le prix de la place (et de l'investissement autour), c'est franchement très bof. Les gars quittent la scène comme des voleurs en nous remerciant très brièvement.

Bref, 1h40, mais 1h40 intenses. Flea est une véritable pile électrique, il est vraiment impressionnant et à fond dans tout ce qu'il fait, y compris lorsqu'il revient sur scène sur les mains juste avant le rappel. John aura fait crier sa guitare exactement comme on souhaitait l'entendre. Content tout de même de les avoir vu.


291975643_10226730656642378_3886093636977090968_n.jpg?_nc_cat=105&ccb=1-7&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=aRIqWVQsV_UAX9fiZIj&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=00_AT804qOICwI30fHuJz7DMiHnjXtugmEDhSOlgqzSz7U1Gw&oe=62D49141

291796934_10226730655922360_4660478266405118525_n.jpg?_nc_cat=102&ccb=1-7&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=quNccSWw7cMAX9E87-w&_nc_ht=scontent-cdg2-1.xx&oh=00_AT_qXffI549B_EkBu0qgm4SB_dp_AujTY1e0of98BmTcjQ&oe=62D4EFC5

291749104_10226730656602377_5983458584954931180_n.jpg?_nc_cat=110&ccb=1-7&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=VpMmoPtA-McAX8UYJp5&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=00_AT8_UeWCIR3Y4105ogAUm-FcdUiQQdfWFnvVRL2q9srAmA&oe=62D50776

291955897_10226730734324320_825484450396669313_n.jpg?_nc_cat=103&ccb=1-7&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=98HjigyS9TsAX8QdVaZ&_nc_ht=scontent-cdt1-1.xx&oh=00_AT-V1wJwRiVXkialNBWuzJQijCbTX2NXYG4a0EKYssvaJA&oe=62D3D1F1


Prix Eddie 2013 et 2018 ; Prix Nicko McBrain 2017 et 2022
27/06/11 ; 05/06/13 ; 20/06/14 ; 10/06/16 ; 24/06/18 ; 05/07/18 ; 06/07/18 ; 17/06/23

Hors ligne

#2 14/07/2022 18:12:56

sergent eddie  Homme
Lieu : bourbon l'archambault
Age : 45
Inscrit(e): 01/03/2013
Messages: 32 292

Re: Red Hot Chili Peppers - 09/07/22 - Stade de France

Merci pour ce report applause


"born to lose, lived to win"
"nous sommes tous des enfants d'immigrés.1ère, 2ème,3ème génération" BXN

Hors ligne

#3 20/07/2022 13:33:20

Ironlambino  
Lieu : Belfort
Inscrit(e): 19/11/2006
Messages: 178

Re: Red Hot Chili Peppers - 09/07/22 - Stade de France

J'avais vu que sur la seconde date ils ont joué plus longtemps non? Si c'est le cas c'est vraiment limite comme comportement.


"L'amour, ce n'est pas seulement un homme fuck une amie, ce n'est pas. L'amour, c'est plus en bas, dans la tête, dans le coeur, dans toute la forme" (Bruce Dickinson)

Hors ligne

Utilisateurs enregistrés en ligne dans ce sujet: 0, Invité(s): 1
[Bot] CCBot

Pied de page

Propulsé par FluxBB
Modifié par Visman Traduit par N-Studio18

[ Généré en 0.037 secondes, 11 requêtes exécutées - Utilisation de la mémoire: 1.99 MiO (Pic : 2.2 MiO) ]

Partenaires :

French Heavy Metal Connection

© 2006-2023 Maiden France
Ce site est non officiel et n'est pas relié à Iron Maiden