Logo Iron Maiden

Guerre de drapeaux à Villava, Navarre, Espagne

La chambre plénière du Conseil municipal de Villava (Espagne) a vécu une étrange « guerre des drapeaux » lundi 29 septembre 2008. Depuis un mois, la bannière de Iron Maiden trône sur le bureau du porte-parole du Parti Socialiste, Jose Luis Uriz, en signe de protestation.

En effet, les conseillers séparatistes basques insistent pour pendre le drapeau basque sur leur pupitres durant les débats, contrariant d’autres politiciens qui n’apprécient pas que la région de Navarre soit considérée comme faisant partie du Pays Basque.

Le leader socialiste, José Luis Uriz, qui défend sa « stratégie à la Gandhi et sa résistance passive » face à « l’humiliation » du drapeau affichant l’aigle noir, a déclaré : « Le drapeau Iron Maiden signifie beaucoup pour moi. Si je dois faire avec leur drapeau, ils devront faire avec le visage d’Eddie », précisant que cette bannière restera en place sur son bureau tant que le drapeau séparatiste basque sera présent.

Villava, Navarre, Espagne

Le parti conservateur de l’Union du peuple navarrais s’est joint à la protestation. Ses conseillers accrochent maintenant un drapeau et un fanion du club de football local, Club Atlético Osasuna, sur leurs bureaux.

Le maire de Villava, Pello Gurbindo, a laissé faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.