Montségur

Traduction du titre : Montségur – Gers, Harris, Dickinson [5:50]

Lu 6305 fois

I stand alone in this desolate space,
In death they are truly alive
Massacred innocence, evil took place,
The angels were burning inside
Centuries later I wonder why,
What secret they took to their grave
Still burning heretics under our skies,
Religion’s still burning inside

At the gates and the walls of Montsegur,
Blood on the stones of the citadel
At the gates and the walls of Montsegur,
Blood on the stones of the citadel
At the gates and the walls of Montsegur,
Blood on the stones of the citadel
At the gates and the walls of Montsegur,
Blood on the stones of the citadel

As we kill them all
So God will know His own,
The innocents died
For the pope on his throne
Catholic greed
And its paranoid zeal,
Curse of the Grail
And the blood on the cross
Templar believers
With blood on their hands
Joined in the chorus
To kill on demand
Burned at the stake
For their souls’ liberty
To stand with the Cathars
To die and be free

The book of Old Testament crippled and black,
Satan his weapon is lust
Living this evil damnation of flesh
Back to the torture of life
The Perfect would willingly die at the stake
And all of their followers slain
As for the knowledge of God they had claimed,
Religion’s still burning inside

At the gates and the walls of Montsegur,
Blood on the stones of the citadel
At the gates and the walls of Montsegur,
Blood on the stones of the citadel
At the gates and the walls of Montsegur,
Blood on the stones of the citadel
At the gates and the walls of Montsegur,
Blood on the stones of the citadel

As we kill them all
So God will know His own,
The innocents died
For the pope on his throne
Catholic greed
And its paranoid zeal,
Curse of the Grail
And the blood on the cross
Templar believers
With blood on their hands
Joined in the chorus
To kill on demand
Burned at the stake
For their souls’ liberty,
Still burning heretics
Under our skies

As we kill them all
So God will know His own,
Laugh at the darkness
And in God we trust
The eye of the triangle
Smiling with sin,
No passover feast
For the cursed within
Facing the sun
As they went to their grave,
Burn like a dog
Or you’ll live like a slave
Death is the price
For your souls’ liberty
To stand with the Cathars
To die and be free

At the gates and the walls of Montsegur,
Blood on the stones of the citadel
At the gates and the walls of Montsegur,
Blood on the stones of the citadel
At the gates and the walls of Montsegur,
Blood on the stones of the citadel
At the gates and the walls of Montsegur,
Blood on the stones of the citadel

Je me trouve seul dans cet endroit désolé,
Dans la mort, ils vivent vraiment
Innocence massacrée, une ignominie s’est produit,
Les anges brûlaient de l’intérieur
Des siècles plus tard je me demande pourquoi,
Quel secret ils ont emporté dans leur tombe
On brûle toujours les hérétiques sous nos cieux,
La religion brûle encore à l’intérieur

Sur les portes et les murs de Montségur,
Du sang sur les pierres de la citadelle
Sur les portes et les murs de Montségur,
Du sang sur les pierres de la citadelle
Sur les portes et les murs de Montségur,
Du sang sur les pierres de la citadelle
Sur les portes et les murs de Montségur,
Du sang sur les pierres de la citadelle

Alors qu’on les tue tous
Afin que Dieu reconnaisse les siens,
Les innocents sont morts
Pour le pape sur son trône
La cupidité catholique
Et son zèle paranoïaque,
La malédiction du Graal
Et le sang sur la croix
Des Templiers croyants
Avec du sang sur les mains
Se sont joints au chœur
Pour tuer sur ordre
Brûlés sur le bûcher
Pour la liberté de leur âme
Pour s’être battus aux côtés des Cathares
Afin de mourir et d’être libre

Le livre de l’Ancien Testament tordu et noirci,
Satan, son arme est la luxure
Vivant cette damnation diabolique de la chair,
De retour à la torture de la vie
Les Parfaits sont morts volontairement sur le bûcher
Et tous leur entourage fut massacré
Quant à la connaissance de Dieu qu’ils ont revendiqué,
La religion brûle encore à l’intérieur

Sur les portes et les murs de Montségur,
Du sang sur les pierres de la citadelle
Sur les portes et les murs de Montségur,
Du sang sur les pierres de la citadelle
Sur les portes et les murs de Montségur,
Du sang sur les pierres de la citadelle
Sur les portes et les murs de Montségur,
Du sang sur les pierres de la citadelle

Alors qu’on les tue tous
Afin que Dieu reconnaisse les siens,
Les innocents sont morts
Pour le pape sur son trône
La cupidité catholique
Et son zèle paranoïaque,
La malédiction du Graal
Et le sang sur la croix
Des Templiers croyants
Avec du sang sur les mains
Se sont joints au chœur
Pour tuer sur ordre
Brûlés sur le bûcher
Pour la liberté de leur âme
On brûle toujours les hérétiques
Sous nos cieux

Alors qu’on les tue tous
Afin que Dieu reconnaisse les siens,
Riant de l’ignorance
Et faisant confiance à Dieu
L’œil du triangle
Sourit malignement,
Pas de rite de passage
Pour les maudits de l’intérieur
Faisant face au soleil
An avançant vers leur tombe,
Brûlez comme des chiens
Ou vivez en esclaves
La Mort est le prix
De la liberté de vos âmes,
Pour vous être battus aux côtés des Cathares
Pour mourir et être libre

Sur les portes et les murs de Montségur,
Du sang sur les pierres de la citadelle
Sur les portes et les murs de Montségur,
Du sang sur les pierres de la citadelle
Sur les portes et les murs de Montségur,
Du sang sur les pierres de la citadelle
Sur les portes et les murs de Montségur,
Du sang sur les pierres de la citadelle