The Talisman

Traduction du titre : Le Talisman – Gers / Harris [9:03]

Lu 8054 fois

When I stand and look
about the port
and contemplate my life will I
ever see my countrymen again
As the captain calls us on the deck
I take my things and walk
To the harbourside I glance back
one last time

Fleeing our nation our problems
we leave behind
Ships by the tenfold sail
out on the tide
We are pleased to be out and
embracing the open sea
Free from our troubles
And more free from thee

Inheritors unfulfilled reason
behind us
We flee from what is not what
is will be
We flee the earth and face our
harsh reality
Will death be low mist that
hangs on the sea

We run from evil tongues rash
judgements selfish men
Never to be seen on these
shores again

As we sail into oceansize
And lose sight of land
A face of contentment
Around in the air
We’re off now to
seek all our fortunes
To the land of our dreams

Riding the waves and the storm
is upon us
The winds lash the sails but
the ropes keep them tight
Off in the distance a dark cloud
Approaching
None could imagine what there
was to come
No there’s no one going back
No there’s not a second chance
As we strap onto the side
We pray to God that we won’t die

As we ride the rough seas
As we soak from the ocean waves
I just hope for all our lives
And pray that I survive

Four ships are lost in the
stormy conditions

The spirits of the sunken crews
Their phantoms follow us

Spirits sails they drive us on
Through the all consuming waves
Cold mortality no weapon
Against these ever raging seas

Four leagues and ten and we
hit storms again
We just can’t get away from
the eye of the storm

The birds outsoar the raging storm
But we cannot escape it
Abandoned earth that we
now crave
Is many leagues from safe

Holding on for our dear lives
And we’re praying once again
Rotten luck or just jonahed
The talisman is in my hand

Limbs fatigued trembling with cold
Blinded from the sea spray salt
Clasping anything we can hold
Heaven’s rain upon us falls

Twenty days without a meal
And ten without fresh water still
Those that didn’t die in storms
The scurvy rest did slaughter

Westward the tide
Westward we sail on
Westward the tide
Sail by the talisman

We approach the other side
Of the ocean with the tide
In our favour just for once
Welcome greeting our new land
The elation in our hearts
The excitement in our veins
As we sail towards the coastline
Of our golden promised land

Weary limbs fatigued away
I have no life left in me
No more strength and nothing
Left to give
Must find the will to live

Never thought that we could
make it
Truly sight of shores divine
The sickness I am dying from
Never wanted it to end this way

Westward the tide
Westward we sail on
Westward the tide
Sail by the talisman

Je me tiens sur le port
que je regarde
et je contemple ma vie, reverrai-je
jamais mes compatriotes encore une fois
Le capitaine nous appelle sur le pont
Je prends mes affaires pour aller
Du côté de la rade, je jette un coup d’oeil en arrière
une dernière fois

Fuyant notre pays, nos problèmes
nous laissons derrière nous
Des bateaux par dizaines s’éloignent
sur la marée
Nous sommes heureux d’être partis et
d’embrasser la pleine mer
Libres de nos peines
Et plus libres que toi

Héritiers d’une raison insatisfaite
derrière nous
Nous fuyons ce qui n’est pas, ce qui
sera
Nous fuyons la terre pour faire face à notre
dure réalité
La mort sera-t-elle une faible brume
posée sur la mer

Nous quittons les mauvaises langues idiotes
les jugements d’hommes égoïstes
Qu’on ne les voit jamais sur ces
rives à nouveau

Alors que nous naviguons dans l’immensité de l’océan
Et perdons de vue la terre
Un air de contentement
Flotte partout
Nous partons maintenant
tous à la recherche de notre chance
Vers la terre de nos rêves

Chevauchant les vagues, la tempête
est sur nous
Les vents fouettent les voiles mais
les cordes les gardent serrées
Au loin un nuage sombre
Approche
Personne ne pourrait imaginer ce qui
est en train d’arriver
Non il n’y a de retour pour personne
Non il n’y a pas de seconde chance
Alors que nous nous attachons sur le côté
Nous prions Dieu de ne pas mourir

Comme nous surfons sur la mer agitée
Comme nous sommes trempés par les vagues de l’océan
J’espère juste pour toutes nos vies
Et je prie de survivre

Quatre bateaux se sont perdus dans cette
tempête

Les esprits des équipages coulés
Leurs fantômes nous suivent

Les esprits voguent, ils nous conduisent
A travers toutes les vagues insatiables
Froide mortalité, aucune arme
Contre ces mers toujours déchainées

Quatre lieues puis dix et nous
sommes à nouveau frappés par la tempête
Nous ne pouvons pas nous échapper
de l’oeil du cyclone

Les oiseaux survolent la violente tempête
Mais nous ne pouvons y échapper
Nous avons abandonné une terre dont nous
avons besoin maintenant
Y a-t-il beaucoup de lieues avant la sécurité

Résistant pour nos chères vies
Nous prions encore
Malchance ou porte-poisse
Le talisman est dans ma main

Les membres fatigués, tremblant de froid
Aveuglés par les embruns salés
Etreignant tout ce que nous pouvons tenir
La pluie du ciel tombe sur nous

Vingt jours sans un repas
Et dix sans eau fraiche également
Ceux qui ne sont pas morts dans les tempêtes
Sont décimés par le scorbut

Vers l’ouest la marée
Vers l’ouest nous voguons
Vers l’ouest la marée
Conduits par le talisman

Nous approchons l’autre rive
De l’océan avec la marée
En notre faveur pour une fois
Notre nouvelle terre nous accueille
La joie dans nos coeurs
L’excitation dans nos veines
Tandis que nous voguons vers la côte
De notre terre d’or promise

Les membres las, exténué
Je n’ai plus de vie en moi
Plus de force et rien
ne me reste à donner
Je dois trouver la volonté de vivre

Je n’avais jamais pensé que nous puissions
le faire
La vue réelle des rives divines
La maladie dont je meurs
Je n’ai jamais voulu que ça se termine ainsi

Vers l’ouest la marée
Vers l’ouest nous voguons
Vers l’ouest la marée
Conduits par le talisman

The Final Frontier En Vivo!