The Great Unknown

The Great Unknown

Traduction du titre : Le Grand Inconnu – Smith / Harris [6:37]

Lu 3351 fois

Winter softly falling to the ground
Calmly waiting don’t you hear a sound

When the world has fallen to the depths below
Where the future’s open and the fear has grown

And the path to follow to the great unknown
Where the dark has fallen and the seed is sown

In the selfish hearts of some
The nightmare’s coming
With the spilling blood of others
Now wringing through

Now the cup is spilling over
Wake to news of death
And the prophecy of sages
Destiny is met

To the depths of human mind
The cry is burning
With the mentor’s anger
Of the lesson ringing true

And for those who live by
And are dying by the sword
They will take their ideals with them
Justify their end

Where the fools are lying
And the meek are crying
Where the wolves are preying
On the weak alone

Where the sons are dying
Hear their mothers crying
And the distant sound of fire
Begins again

Never ending the desires of men
It’ll never be the same or calm again
In a time of changing hearts
And great unknown
It’ll be the damnation and end of us all

Where the fools are lying
And the meek are crying
Where the wolves are preying
On the weak alone

Where the sons are dying
Hear their mothers crying
And the distant sound of fire begins again

Never ending the desires of men
It’ll never be the same or calm again
In a time of changing hearts
And great unknown
It’ll be the damnation and end of us all

When the world has fallen
And we stand alone

L’hiver tombe doucement sur le sol
Attendant calmement, n’entends-tu pas un bruit

Quand le monde a déchu dans les profondeurs
Où l’avenir est ouvert et la peur a grandi

Et le chemin à suivre vers le grand inconnu
Où l’obscurité est tombée et la graine est semée

Dans les cœurs égoïstes de certains
Le cauchemar arrive
Avec le sang versé par les autres
Qui s’insinue partout

Maintenant la coupe déborde
S’éveiller aux nouvelles de mort
Et de la prophétie des sages
Le destin est accompli

Au plus profond de l’esprit humain
Les pleurs sont brûlants
De la colère du mentor
Sur la justesse de la leçon

Et pour ceux qui vivent
Et périssent par l’épée
Ils prendront leurs idéaux avec eux
Justifiant leur fin

Où les imbéciles mentent
Et les humbles pleurent
Où les loups chassent
Les faibles seuls

Où les fils meurent
Entends leurs mères pleurer
Et le lointain bruit du feu
Reprend

Ne mettant jamais fin aux désirs des hommes
Ce ne sera plus jamais pareil ni de nouveau calme
Dans ces temps d’inconstance 
Et le grand inconnu
Sera notre damnation et notre perdition

Où les imbéciles mentent
Et les humbles pleurent
Où les loups chassent
Les faibles seuls

Où les fils meurent
Entends leurs mères pleurer
Et le lointain bruit du feu reprend

Ne mettant jamais fin aux désirs des hommes
Ce ne sera plus jamais pareil ni de nouveau calme
Dans ces temps d’inconstance 
Et le grand inconnu
Sera notre damnation et notre perdition

Quand le monde a déchu
Et que nous restons seuls

The Book Of Souls