Tournée Maiden England 2012 – Le journal de bord

Maiden England Tour 2012

Le Maiden England Tour 2012 vu de l’intérieur – Source : Site Officiel Iron Maiden

par musky00

Laisser un commentaire
Lu 8420 fois

Charlotte, NC, premier concert 2012
par Todd Nakamine – Publié sur le site officiel d’Iron Maiden le 26 juin 2012 – Photos :Todd Nakamine

 

Un grand bonjour au fan club d’Iron Maiden depuis Charlotte, Caroline du Nord ! J’ai l’honneur d’écrire le premier article du journal de bord pour la première date de la tournée Maiden England. Après un vol de 5 heures et seulement trois heures de sommeil, j’ai enfin atterri à Charlotte la veille du grand show. On pourrait penser qu’avec un vol à 5h du matin je serais crevé mais j’ai été étonné de mon énergie. L’adrénaline montait réellement et j’étais excité et prêt pour le grand concert. J’étais aussi impatient de revoir le groupe et la Killer Krew.

En descendant de l’avion, je pouvais déjà sentir la chaleur et l’humidité juste en marchant dans le terminal (et me voici encore à parler de la météo). C’était ma première fois en Caroline du Nord et je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre. C’était aussi la première fois qu’Iron Maiden y revenait depuis le Seventh Son Of A Seventh Tour de 1988, donc je savais que ça allait être une soirée spéciale, mais je vais tout vous dire dans un instant.

Comme vous le savez par les journaux de bord précédents, je n’ai pas beaucoup voyagé… enfin, au moins jusqu’à la tournée The Final Frontier. Je n’ai même jamais pris le temps de visiter plus que ma propre région donc j’étais curieux de voir à quoi Charlotte ressemblait.

La Caroline du Nord était l’une des Treize Colonies originales jusqu’à ce qu’elles se révoltent lors de la Révolution Américaine et, en 1776, déclarent leur indépendance de l’Empire Britannique. Et pour vous les amateurs d’automobile, Charlotte est le foyer du NASCAR Hall Of Fame, les courses de NASCAR (National Association for Stock Car Auto Racing) ayant été déclarées le sport officiel de Caroline du Nord.

Quoi qu’il en soit, revenons-en à mon voyage. Quand je suis arrivé à l’hôtel, j’ai reçu un appel de Ian Day pour rejoindre Peter, John McM, Collie et lui-même pour le diner. C’était génial de les revoir tous comme avant. Plus tard ce soir-là, John et moi avons pris un taxi pour aller dans un bar proche de la salle et rejoindre d’autres personnes de la Killer Krew (Squid, Gonzo et deux pyrotechniciens) pour un dernier verre avant d’aller nous coucher (la Krew devait commencer à 8h du matin). Pendant toute cette nuit-là, j’ai réussi à éviter tout ce qui parlait des répétitions. Je voulais profiter de chaque instant de la soirée d’ouverture et partager la surprise et l’excitation avec les 14000 autres fans.

Sur le chemin du retour à ma chambre, j’ai été agréablement surpris de me heurter à des membres brésiliens de l’IMFC qui étaient à la plupart des concerts en Amérique du Sud. Je me suis arrêté pour discuter un peu et ils m’ont appris qu’ils avaient pris l’avion pour voir les concerts de Charlotte et d’Atlanta.

Maiden England Tour 2012Soirée d’ouverture :

Après avoir terminé un peu de travail dans ma chambre, je suis allé à l’entrée de l’hôtel pour prendre la première voiture qui partait pour la salle. Je me suis heurté à Bruce et Janick dans le bar du hall qui regardaient le match de football. Je ne les avais pas vus depuis la Floride donc c’était sympa de les voir un peu, puis je les ai laissés retourner au match (Allemagne – Grèce je crois). Quoi qu’il en soit, c’était génial de les revoir à nouveau et ils semblaient vraiment gonflés pour le concert. Je suis ensuite sorti, j’ai sauté dans une voiture avec Barry D. et John McM et nous sommes partis pour la salle. Lorsque nous sommes arrivés, le parking se remplissait déjà des festivités américaines traditionnelles. Nous sommes entrés dans le bureau de la production. Comme d’habitude, la Killer Krew courait partout et travaillait dur pour veiller à ce que tout soit en place pour le spectacle du soir pour qu’il n’y ait aucun accroc. C’est que pour cette tournée, la production est BEAUCOUP plus importante que pour la dernière tournée. Tourner avec Ed Force One a permis au groupe de jouer dans des endroits où il n’aurait jamais pu aller en bus et en camion, mais une certaine quantité de matériel seulement peut être logée dans l’avion. Maintenant, avec les traditionnels tour-bus et camions, cela implique beaucoup plus de matériel, un décor scénique beaucoup plus grand et une tonne de matériel pyrotechnique. Quoi qu’il en soit, c’était génial de voir les gars de la Krew. Ce sont tous des gars formidables et j’ai été heureux de les revoir tous. C’était également sympa de voir les nouveaux.

En ouverture du concert, il y avait le légendaire Alice Cooper, je suis donc allé devant pour voir une partie de son spectacle. Alice était en pleine forme et a joué des classiques tels que I’m Eighteen, No More Mr. Nice Guy et School’s Out tandis qu’Orianthi a tout déchiré à la guitare. Grand spectacle.

* Attention Révélations : je dois vous avertir que si vous continuez, il y aura des révélations bien que j’ai entendu dire que quelqu’un avait réussi à fuir la set list sur le forum. Ne sous-estimez jamais la ruse de l’IMFC.

Maiden England Tour 2012Juste avant qu’Iron Maiden ne commencent, j’ai effectué mon habituelle visite à la barrière de devant pour prendre quelques photos des différents drapeaux et bannières, ainsi que parler à quelques visages familiers présents devant.

L’attente s’est enfin terminée, bien plus vite qu’on ne le pensait. Doctor Doctor a jailli de la sono, signalant que le groupe était sur le point d’investir la scène. Les lumières se sont éteintes, l’intro a démarré puis le groupe est monté sur scène, avec toute son énergie, se lançant dans l’ouverture du spectacle avec Moonchild tandis que 14000 fans entraient en éruption tous en même temps. J’ai eu la familière chair de poule en voyant tout le monde secouer la tête en chantant chaque parole à plein poumons, certains avec des larmes dans les yeux.

Le groupe a continué avec Can I Play With Madness, la foule chantant toujours avec Bruce, et puis BOUM, l’intro de The Prisoner a commencé. On aurait pu penser que le spectacle était à son apogée, mais ce n’étaient que les trois premières chansons !

Après ça, j’ai décidé de reculer à la moitié de la salle pour profiter de chaque chose et avoir une vision complète de l’énorme scène et du décor qu’ils avaient apporté avec eux cette fois-ci. Pour les 2 prochaines heures, je voulais être avec tous les autres fans chantant et applaudissant et se demandant quelle serait la prochaine chanson.

Le public était fantastique. En me promenant, je pouvais voir l’émotion sur les visages tandis qu’ils chantaient toutes les paroles de chaque chanson, dont certaines n’avaient pas été jouées depuis 1988, bien avant que beaucoup de spectateurs ne soit nés. Le groupe, comme toujours, en a pris acte et a attisé cette énergie et cette émotion. L’autre chose que j’ai remarqué à propos de ce concert particulier était l’immense plaisir que le groupe prenait. Bruce, d’humeur ludique et s’amusant avec la pyro pendant Phantom Of The Opera, est l’un de mes nombreux moments forts du spectacle. Parmi d’autres de mes moments préférés sont l’épopée Seventh Son of A Seventh Son et The Clairvoyant. C’est pendant ces chansons que j’ai réalisé à quel point la pyro était utilisée pour améliorer les chansons, et non pour les dominer, à la différence de nombreux groupes pour lesquels la pyro et les explosions font le spectacle. Mais ne vous méprenez pas. Il ya beaucoup de feu, d’explosions et d’étincelles pour réchauffer la foule. Sans parler de plusieurs apparitions d’Eddie, ma préférée étant « Le Septième Fils » Eddie. Je ne vais pas le révéler, mais il est vraiment d’une redoutable qualité.

Pendant que je regardais, j’ai été une fois de plus bouleversé en réalisant la chance que j’avais d’être associé à la famille Iron Maiden. Je n’échangerai ça contre rien au monde. Et croyez-moi, des membres de l’IMFC ou des amis proches me le demandent toujours. Je suis un fan chanceux.

Alors que le show tirait à sa fin, j’étais sur le point de me diriger vers l’arrière mais le Churchill’s Speech a commencé. J’ai décidé de rester sur place. Je ne voulais pas manquer Aces High et par bonheur, ça n’a pas été le cas. Ils ont explosé sur scène comme si c’était le premier titre du set !

Après la fin du spectacle, nous sommes retournés au bar pour prendre un verre. Rod, Adrian, Janick, Barry, Kevin Shirley et moi étions tous assis à parler de chaque détail du concert. Ian Day, John McM, Peter et Collie se sont installés au bar, suivis de Dave, Steve, Bruce et Nicko. C’était une belle soirée avec tout le monde de bonne humeur et heureux de la façon dont tout s’était déroulé.

Le bar a ensuite commencé à fermer, alors j’ai décidé de regagner ma chambre et de commencer ce journal pendant que tout était encore frais dans ma mémoire. Avant de partir, je me suis retrouvé dans une conversation au sujet de la pêche au saumon avec Barry et Adrian. Dave nous a rejoint et nous avons commencé à parler de ce film « La pêche au saumon au Yémen ». Sur les recommandations de Dave, je vais probablement le louer.

Peu après, j’ai vite fait mes adieux et je leur ai dit que je les rattraperai à Los Angeles et je suis parti.

Maiden England Tour 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *