Bruce Dickinson, Download Festival 2007

Bruce Dickinson, la fine lame d’Iron Maiden

C’est en novembre dernier que Richard Escot et Patrick Gripe, photographe, ont rencontré discrètement Bruce Dickinson à Londres à l’école Saint-Paul, le club d’escrime où il s’entraine très régulièrement.

Accueillis dans la salle d’armes du chanteur d’Iron Maiden, les journalistes de l’Equipe Magazine ont pu recueillir de la bouche même du maitre d’armes quelques anecdotes de sa vie de « Duelliste ». On apprend en particulier qu’en 1989, Bruce, ayant remporté le Championnat d’Angleterre des clubs l’année précédente, a failli abandonner la musique pour se consacrer au fleuret avec pour objectif les Jeux Olympiques.

Mais Maiden l’a emporté bien que la décision n’ait pas été prise à la légère:

"Jusqu’à ce que je comprenne qu’avec l’escrime il ne fallait pas que je cherche la gloire, les récompenses, les trophées […] D’autant que je ne pouvais pas envisager de médaille d’or olympique. Tandis qu’avec Iron Maiden j’étais dans un groupe médaille d’or !", s’exclame Bruce.

Un petit encart est bien évidemment réservé à la sortie du DVD Le Diable dans le sang. Le film co-écrit par Bruce Dickinson et Julian Doyle sera dans les bacs le 20 janvier prochain. Le prix annoncé est de 15 euros.

Bruce Dickinson - Equipe Magazine N°1381, 3 janvier 2009
Equipe Magazine N°1381, 3 janvier 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.