Maiden (pas) par dessus tout

The Times of India

Interview de Bruce Dickinson par Nicole Dastur, publiée le 29 janvier 2008 sur The Times of India.

par musky00

Laisser un commentaire
Lu 4305 fois

Ce qu’ils promettent, ils le font ! Le groupe de heavy metal Iron Maiden, mieux connu par leurs hits assourdissants Fear of the Dark, Hallowed Be Thy Name, Two Minutes to Midnight et The Clairvoyant, est célèbre pour ses concerts énergiques et bruyants et son charisme sur scène.

Le groupe promet de toujours proposer un “spectacle” sur scène, et si les fans aiment leur musique, ils reviennent. Ces deux promesses, Iron Maiden les ont tenues. Après avoir joué à Bangalore en mars l’an passé, ils arrivent à Bombay le 1er février. Donc, vous, tous les fans de heavy metal, soyez prêts à entrer dans Le meilleur des mondes (‘A Brave New World’)… mais pas si vous avez Peur du noir (‘Fear of the Dark’)

Iron Maiden connaissent le succès depuis plus de trois décénies. Qu’est-ce qui vous a permis de continuer pendant toutes ces années ?

Je pense que c’est tout simplement le fait que nous aimons ce que nous faisons. Maintenant, toutefois, nous ralentissons, nous passons plus de temps avec nos familles et occasionnellement nous nous essayons à d’autres projets. Bien sûr, il y a toujours un peu de pression pour être sûrs que nous offrons aux fans ce qu’ils attendent de nous, et aussi nous ne pouvons attendre de nous remettre en route lorsque nous nous retrouvons. Je pense que si l’un d’entre nous s’arrête plus d’un mois, nous en sommes malades. C’est dans nos veines.

1975-2008, comment le groupe a-t-il évolué à travers les années ?

Nous avons évolué différemment en tant que musiciens individuels et artistes, mais la formule qui fait le son du groupe est toujours intacte, c’est toujours ‘notre’ son.

Les concerts d’Iron Maiden sont caractérisés par l’énergie, les vibrations et le volume. Quel est le secret de Maiden pour donner des concerts aussi énergiques ?

Et bien, c’est une balance délicate actuellement du fait qu’il s’agisse essentiellement de faire de la musique et non pas seulement d’envoyer un feu d’artifice et des lumières. Bien sûr, nous proposons un spectacle ; Je suppose que ça vient de la vieille mentalité théâtrale de vouloir renvoyer les spectateurs chez eux contents et impressionnés de ce qu’ils ont vu.

Une chose que je ne supporte pas, c’est de voir des artistes jouer une musique énergique et rester sur place. C’est un non sens pour moi. Mais nous sommes toujours sûrs de ne pas aller trop loin et de ne pas laisser le spectacle prendre le pas sur nous ; nous ne laissons jamais l’attention de la foule se détourner trop longtemps du groupe. Le spectacle ne devrait jamais être plus grand que l’artiste qui le fait, cela porterait atteinte à l’expérience musicale. Je ne veux pas jouer pour un public qui regarde un écran de TV ou des feux d’artifices.

Comment gérez-vous les conflits créatifs lors de la composition des chansons ?

Nous n’avons pas beaucoup de conflits. Les guitaristes travaillent la plupart des parties ensemble et il n’y a pas de problème d’ego entre eux. Le processus d’écriture est assez démocratique également, nous restons tous ensemble pendant quelques semaines avant d’entrer en studio pour enregistrer un nouvel album. Nous écoutons les idées de chacun, puis nous rassemblons toutes les parties pour en faire un album.

Quelle histoire se cache derrière le nom ‘Iron Maiden’ ?

Cela remonte au temps où Steve (Harris) a monté le groupe. Il a vu le film ‘L’homme au masque de fer’ dans lequel un engin de torture s’appelait Iron Maiden. Nous pensons que c’est un bon nom pour le groupe.

C’est votre seconde visite en Inde. Qu’est-ce qui vous fascine en Inde ?

L’Inde est est un pays immense, sans en faire le tour complet – ce que nous ne pouvons tout simplement pas faire – nous voulions revenir dès que possible.

C’est simple, si nous jouons dans un pays qui aime notre musique, nous revenons. L’Inde est un endroit qui vibre et qui est plaisant, et bien que ça vous fasse un petit choc d’entrer dans une culture totalement différente, j’ai trouvé l’endroit très amical et les gens très respectueux.

Version originale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.