Total Eclipse

Traduction du titre : Éclipse totale – Harris, Murray, Burr [4:28]

Lu 3824 fois

Cold as steel the darkness waits
Its hour will come
A cry of fear from our children
Worshipping the sun
Mother nature’s black revenge
On those who waste her life
War babies in the garden of Eden
Shall turn our ashes to ice

Sunrise is gone, freezing up the fires
Sunrise is gone, numbing our desires
Sunrise is gone, sunrise is gone

Around the world the people stop
With terror-stricken eyes
A shadow cast upon them all
To crush them like a fly
In the icy rain and whiplashed seas
There’s nowhere left to run
The hammer blows of winter fall
Like a hurricane

Sunrise is gone, freezing up the fires
Sunrise is gone, numbing our desires

Around the world the nations wait
For some wise words from their leading light
You know it’s not only madmen
Who listen to fools
"Is this the end?" the millions cried
Clutching their riches as they died
Those who survive must weather the storm

Gone are the days when man looked down
They’ve taken away his sacred crown
To be so free it took so long
It’s not the journey’s end it’s just begun

Froide comme l’acier
l’obscurité attend que son heure vienne
Un cri de peur de nos enfants
Adorant le soleil
La revanche noire de Mère nature
Envers ceux qui gâchent sa vie
Des bébés de guerre dans le jardin d’Eden
Transformeront nos cendres en glace

Le lever du soleil a disparu, congelant les feux
Le lever du soleil a disparu, engourdissant nos désirs
Le lever du soleil a disparu, le lever du soleil a disparu

Tout autour du monde les gens s’arrêtent
Avec des yeux écarquillés d’horreur
Une ombre projeté sur eux tous
Pour les écraser comme des mouches
Sous la pluie gelée et les mers déferlantes
Il ne reste nulle part où fuir
Les coups de marteau de l’hiver s’abattent
Comme un ouragan

Le lever du soleil a disparu, congelant les feux
Le lever du soleil a disparu, engourdissant nos désirs

Tout autour du monde les nations attendent
Quelques mots de sagesse de leurs dirigeants
Tu sais ce ne sont pas seulement les fous
Qui écoutent les insensés
« Est-ce donc la fin ? » les millions pleurent
Agrippant leurs richesses alors qu’ils meurent
Ceux qui survivront devront affronter la tempête

Finis les jours où l’homme regardait de haut
Ils ont enlevé sa couronne sacrée
Pour être si libre cela a pris tant de temps
Ce n’est pas la fin du voyage, il ne fait que commencer

The Number Of The Beast Run To The Hills Beast Over Hammersmith Run To The Hills