Ce n’est pas une tournée d’adieux

The Sun

Article écrit par Matt Silk, publié le 31 octobre 2008, The Sun

par musky00

Laisser un commentaire
Lu 9181 fois

SFTW (Something for the weekend) à Paris avec Iron Maiden

Le spectacle de 18000 Français rugissant leur approbation à la vue de l’Union Jack et fêtant joyeusement le meilleur de l’Angleterre peut sembler improbable.
Mais 18000 autres personnes feront exactement la même chose le soir suivant – c’est l’été à Paris et nous voyons Iron Maiden, une des exportations anglaises les plus réussies.

Les pionniers du Heavy Metal ont commencé à jouer dans des pubs de l’est de Londres à la fin des années 70 mais plus d’1 million et demi de fans ont assisté à cette tournée mondiale épique jusqu’au dernier concert à Moscou.

Nous n’avons jamais été aussi grands que maintenant« , déclare le chanteur Bruce Dickinson, qui ajoute : “C’est assez stupéfiant« .

Maiden, avec plus de 70 millions d’albums vendus, ne montrent aucun signe de ralentissement. La tournée Somewhere Back In Time, comme le nom le suggère, était un panorama des plus grands tubes de leur période années 80.

Pendant deux heures, des hymnes classiques tels que Run To The Hills, The Trooper, Aces High et The Number Of The Beast se sont déversés de l’énorme sono en succession rapide. Alors que le groupe opérait dans un décor scénique sur thème égyptien, la mascotte squelettique Eddie émergeait d’un énorme sarcophage à l’arrière, des éclairs jaillissant de ses yeux. C’était spectaculaire et les fans français étaient dingues – particulièrement les jeunes.

Bruce a déclaré : “La majorité du nouveau public a probablement connu le groupe il y a 8 ou 9 ans. Un gamin de 14 ans lorsqu’il a acheté l’album a maintenant 22 ou 23 ans. Donc il a acheté les trois derniers albums puis a découvert nos anciens titres, qu’il ne nous avait jamais entendus jouer en live. Donc pour lui, ce concert est stupéfiant. C’est comme si Led Zeppelin revenaient tous ensemble et disaient : « Vous savez quoi ? Nous allons jouer Stairway To Heaven ». Et cette excitation se transmet. Les jeunes fans font un public génial« .

Maiden sont une véritable intitution britannique et un vrai phénomène mondial – et leur chanteur aux poumons d’acier est juste extraordinaire.

Le CV de Bruce se lit comme une liste de souhaits. Non content d’être une rock star, il est aussi pilote de ligne – commandant de bord chez Astraeus, il emmène son groupe, l’équipe technique et le matériel autour du monde dans un Boeing 757 personnalisé appelé Ed Force One.

Il est aussi un ancien escrimeur international, un réalisateur de film (il a écrit le scénario du film d’épouvante surnaturel Chemical Wedding (2008)), un animateur radio.

C’est ma liste de choses à faire avant de mourir !« , plaisante Bruce. “Mais la vie ne peut pas être répétée et on doit saisir toutes les opportunités« .

Alors que leurs concerts de 2008 célèbrent le passé, Maiden sont très focalisés sur l’avenir.

Ce n’est pas une tournée d’adieux, ni rien qui y ressemble« , dit Bruce. “C’est une nouvelle pierre et je pense que le groupe peut devenir encore plus grand, BEAUCOUP plus grand« .

Version originale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.