Janick Gers

Janick Gers

Instrument : Guitare

par musky00

16 commentaires
Lu 47962 fois

Janick Gers

Date de Naissance : 27 Janvier 1957
Lieu de Naissance : Hartlepool, UK

Parcours :
White Spirit (1975-1981)
Gillan (1981-Décembre 1982)
Gogmagog (1985)
Bruce Dickinson (1990)
Iron Maiden (depuis 1990)

Janick Robert Gers a commencé sa carrière avec le groupe WHITE SPIRIT, au sein duquel il était guitariste solo. Après avoir sorti un single Back To The Grind en 1978 avec le label indépendant Neat Records, c’est un album, intitulé White Spirit et signé par MCA qui voit le jour en 1980, la même année que l’album Iron Maiden d’ailleurs. En juin 1981, Janick rejoint GILLAN, un groupe formé par l’ancien chanteur de DEEP PURPLE, Ian Gillan. Il y restera jusqu’à la séparation du groupe après avoir contribué à deux albums, Double Trouble en 1981 et Magic en 1982. En 1985, il rejoint GOGMAGOG dans lequel officiaient également Paul Di’Anno, ex chanteur de IRON MAIDEN, et Clive Burr, ex batteur du même MAIDEN.

Il a également accompagné divers artistes, notamment Fish de MARILLION, puis Bruce Dickinson, qui avait alors quitté IRON MAIDEN pour se consacrer à une carrière solo. On retrouve Janick sur le premier album solo de Bruce, Tattooed Millionaire, sorti en 1990. Et c’est justement pendant l’enregistrement de cet album que IRON MAIDEN le contacte pour remplacer Adrian Smith, parti vers d’autres horizons, et enregistre No Prayer For The Dying. Depuis, Janick n’a jamais quitté IRON MAIDEN, même après le retour d’Adrian en 1999.

Janick Gers

Le père de Janick était dans la Marine polonaise. Ayant rencontré son épouse en Angleterre, il est entré dans la Royal Navy, la Marine Royale britannique. Le guitariste, qui a un frère et une soeur, est l’aîné des trois enfants du couple.

D’abord passionné de natation et de football, Janick se met à la musique à 11 ans avec sa première guitare, une vieille acoustique. Puis, à l’âge de 13 ans, il passe à la guitare électrique, remisant l’acoustique au placard. Ce n’est qu’à 18 ans qu’il acquiert une Gibson Fender Stratocaster blanche, qu’il possède toujours. Et bien qu’il soit gaucher – comme on peut le voir dans le DVD ‘Rock In Rio’ lorsqu’il signe des autographes – il joue une guitare de droitier.

Inspiré dans un premier temps par les BEATLES (il voulait être John Lennon), Janick passe ensuite à DEEP PURPLE et au guitariste de blues irlandais Rory Gallagher.

" J’aimais vraiment Deep Purple, Rory Gallagher, T Rex. Des trucs folk aussi, comme Lindisfarne. Plus tard j’ai écouté Led Zeppelin. Au début, je n’aimais pas la voix de Robert Plant – trop aigüe pour moi, je trouvais que ça faisait trop fille. Par contre, j’aimais beaucoup Ian Gillan, à cause de sa façon de crier, et je m’identifiais à ce côté agressif. C’est pour ça que je me suis intéressé au jeu de Ritchie Blackmore, et pour moi ça été le point de départ "*, dit-il.

" Je ne jouais que des solos, parce que je n’arrivais pas à faire des accords. Je ne suis pas de ceux qui réfléchissent avant d’agir, surtout pas en concert. Mon rythme n’est pas particulièrement brillant, mais pour moi la musique n’est pas mathématique, c’est une expression de ton coeur et de tes émotions "*.

Janick a un très bon jeu, ses solos sont puissants et énergiques et il est également très bon compositeur. Il est remarquable sur scène car il effectue beaucoup de figures assez spectaculaires. Janick exploite de ses mouvements totalement la scène qui lui est offerte, tout en jetant sa guitare dans les airs ou la faisant tourner autour de son cou, le tout sans oublier, bien sûr, de jouer ! Dave Murray, qui tentait de l’imiter, a dit avoir ainsi redécouvert des endroit de la scène qu’il avait totalement oubliés.

Qu’importe la critique des médias (et des fans !) qui lui reprochent " ses pas de danse [qui] n’ont rien à faire sur une scène de Heavy Metal ", c’est un des meilleurs guitaristes de ce milieu.

Janick Gers

*Les citations sont extraites de Iron Maiden : L’épopée des killers de Mick Wall, Editions du Camion Blanc.

Steve HarrisDave MurrayAdrian SmithBruce DickinsonNicko McBrainBlaze BayleyClive BurrPaul Di'AnnoDennis Stratton

Répondre à pat333 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

16 commentaires sur “Janick Gers”

  1. j’ai 58 ans et je les ai vus qu’une seule fois pendant la tournée killers c’était dans les années 80 depuis ils ont fait du chemin et ont toujours la mème énergie ce sont à présent des pionniers je leur souhaite bonne continuation. pierre

  2. je te comprends pat333, tu as connu maiden a l’apogée nan?? alors bon, comment se separer de cette image adrian dave nicko bruce steve (et eddie^^) mais il faut accepter que le groupe evolue, il s’est tiré de sa periode bayley-ouf car la ça devenait un de ces groupes que personne connait avec des concert de 2000 personnes- mais maiden a evolué, actuellement tu as adrian mais une troisieme guitarez en plus, ne dit pas que l’enlever ne changerait rien, car les melodies actuelles a trois grattes sont magnifiques (brave new world) et avant ils avaient enregistré plein de chansons a trois guitares, maintenant ils peuvent les jouer le plus musicalement complet! c’est bien, en plus il a decoincé le magnifique dave murray, il met aussi un peu de punch du coté droit de la scene (par rapport au public) ^^ donc bon, j’imagine que tu était content qu’ils fassent rime of the ancient mariner a bercy (si tu y étais) t bah, heureusement qu’ils avaient trois grattes non?? il est bon, on l’accepte, il reste dans l’eprit maiden

  3. Perso,je les ai vu en concert à paris le 2 juillet et franchement c’est du pure bonheur !!! Et que les critiqueurs de Iron Maiden aille se faire f*****

  4. Amusant le commentaire anti Janick …des compos qui ont fait la gloire de Brave New World (genre The Mercenary) pour leur audace et leur punch , on les doit a Janick seul …les seules compos convenables (voir bonnes) de AMOLAD cest celles de Janick …sur No Prayer For The dying ..encore une fois les seuls compos potables , qui ont fait que lalbum a eu un petit echo..bien que lalbum en general est decevant …ceux sont celles de Janick . Sur scène , il met le feu , il a la peche , il aime ce qu’il fait, il y met la rage ,la passion .. il a prouvé depuis des lustres qu’il était digne d’avoir sa place dans la line up Maiden …ce mec est un génie , un fou ,et je m’incline bien bas devant sa toute divine puissance .

  5. c est guignol c est guignol !!! serieusement que vient faire ce clown dans maiden .il ne serait pas la aucune difference sur le son album et encore moins concert!!! et puis stop ce n est pas steve harris qui a choisi gers mais dickinson qui la impose apres le depart dur dur de smith dur de remplacer adrian..c etait tout simplement on prend gers ou je me tire du groupe…faut reviser j ai 40 ans et fan depuis l age de 15 ans …..remember the number of the beast

  6. Pour Julien, je suis tout a fait d’accord avec toi, la musique et surtout le HEAVY est un endroit où l’on s’exprime et où l’on s’amuse. Un guitariste même extrêmement talentueux qui reste figé sur scène n’a presque pas le droit d’y monter la scène est un endroit de vie !

  7. C’est tellement vrai ! J’avoue qu’au début je me disais qu’il n’avais rien a faire dans MAIDEN… Et puis je me suis mis a la guitare, j’ai compris que pour faire ce qu’il faisait en jouant de plus ce qu’il jouait, il fallait plus que du talent, UN DON et BEAUCOUP de TRAVAIL ! J’ai aussi consulté quelques déclarations de Janick, et on doit bien dire que depuis quelques années je suis réellement fans de ce gars ! c’est tout simplement un DIEU comme tous les membres de MAIDEN et par conséquent il y est à sa place !
    Dans mon groupe je me comporte comme lui, je n’ai pas la prétention de dire que mes compos, mes solos et mon jeu de scène se mesurent aux siens, mais pour moi Janick est The Guitarist (rapide précis technique mélodique puissant ) et c’est MON Modèle ! Merci Steve, MAIDEN EST GRAND ! ! ! ! UP THE IRONS ! ! !

  8. En voilà au moins qui prend carrément son pied dans les concerts ! Bravo Janick, continue à nous en donner plein la vue !

  9. Son énergie sur scène est incroyable. Il joue très bien, mais je l’admire plus pour ses acrobaties !!! Je rêve de faire la même chose avec ma guitare. Mais je ne veux pas la casser. Je n’ai pas une Fender réservée à se cogner partout !

  10. j’aime, mais… je fais partie de ceux qui pensent qu’il en fait parfois de trop, sans lui en vouloir ! Qu’il se lâche n’est pas problème mais au détriment des solos parfois, c’est dommage (il faut rester réaliste : c’est pas pour rien si il a récupéré la plus petite part de 5 ou 6 solos sur la dernière tournée, les gars !) N’empêche, on l’aime comme ça, le jour où il reste en place sur scène, faudra se poser des questions!!!

  11. Janick Gers est un super guitariste !
    D’ après ce que je viens de lire, les médias le critiquent car, d’après eux, ses pas de danses n’ ont rien à faire sur une scène de heavy métal ! Eh bien moi, je leur réponds cela : Si dès qu’on prononce le mot heavy métal, on pense drogue, alcool, le satanisme, les cheveux longs, les bastons dans les concerts,
    non ! Janick et Iron Maiden en général nous montrent cela : sur scène et en studio, on s’ amuse, on fait tout pour faire plaisir aux fans, on reste conscient et on progresse jusqu’ à la fin de notre carrière !