Fear Is The Key

Traduction du titre : La Peur est la clef – Dickinson, Gers [5:30]

Lu 4021 fois
We live our lives in fever
In a choking sweat of fear
In the heat of the night
You can feel so much
In the heat of the night
I scream "Don’t touch!"

I remember a time
When we used and abused
We fought all our battles in vain
I remember a time
We thought that passion was free
In the heat of the night… bodies aflame
We live in fever…

I hear your secret heartbeat
I can hear your silent cries
The kids have lost their freedom
And nobody cares
‘Til somebody famous dies

I remember a time
When we used and abused
We fought all our battles in vain
I remember a time
We thought that passion was free
In the heat of the night… bodies aflame

Now we live in a world of uncertainty
Fear is the key
To what you want to be
You don’t get a say
The majority gets its way
You’re outnumbered by the bastards
‘Til the day you die

I hear your secret heartbeat,
I can hear your silent cries
Oh, it gets to lies and lies
The kids have lost their freedom
And nobody cares
Till somebody famous dies
They’re telling lies and lies
And lies and lies and lies…

I remember a time
When we used and abused
Ah, it was just lies
I remember a time
We thought that passion was free
But it was just lies and lies
And lies and lies and lies
In the heat of the night, ooh

We live in fever
We live in fever
We live in fever

Now we live in a world of uncertainty
Fear is the key
To what you want to be
You don’t get a say
The majority gets its way
You’re outnumbered by the bastards
‘Til the day you die

Nous vivons nos vies dans la fièvre
Dans une sueur étouffante de peur
Dans la chaleur de la nuit
Tu peux ressentir tant de choses
Dans la chaleur de la nuit
Je crie « Pas touche ! »

Je me souviens d’une époque
Où nous avons usé et abusé
Nous nous sommes battus en vain
Je me souviens d’une époque
Où nous pensions que la passion était libre
Dans la chaleur de la nuit… les corps s’embrasent
Nous vivons dans la fièvre…

J’entends le battement secret de vos cœurs
J’entends vos cris silencieux
Les gamins ont perdu leur liberté
Et tout le monde s’en fiche
Jusqu’à ce que quelqu’un de célèbre meure

Je me souviens d’une époque
Où nous avons usé et abusé
Nous nous sommes battus en vain
Je me souviens d’une époque
Où nous pensions que la passion était libre
Dans la chaleur de la nuit… les corps s’embrasent

A présent nous vivons dans un monde d’incertitudes
La peur est la clef
De ce que tu veux devenir
Tu n’as pas ton mot à dire
La majorité a le dernier mot
Tu es écrasé par les salauds
Jusqu’au jour de ta mort

J’entends le battement secret de vos cœurs
J’entends vos cris silencieux
Oh, on nous sert mensonge sur mensonge
Les gamins ont perdu leur liberté
Et tout le monde s’en fiche
Jusqu’à ce que quelqu’un de célèbre meure
Ils ne font que mentir encore et encore
Et des mensonges, des mensonges, des mensonges…

Je me souviens d’une époque
Où nous avons usé et abusé
Ah, ce n’était que mensonges
Je me souviens d’une époque
Où nous pensions que la passion était libre
Mais ce n’était que mensonges et mensonges
Et mensonges et mensonges et mensonges
Dans la chaleur de la nuit, ooh

Nous vivons dans la fièvre
Nous vivons dans la fièvre
Nous vivons dans la fièvre

A présent nous vivons dans un monde d’incertitudes
La peur est la clef
De ce que tu veux devenir
Tu ne peux rien dire
La majorité a le dernier mot
Tu es écrasé par les salauds
Jusqu’au jour de ta mort

 

iron maiden fear of the dark iron maiden fear of the dark