L’épouse de Blaze Bayley est décédée

C’est avec beaucoup de tristesse que Maiden France vous fait part du décès de Debbie Hartland, l’épouse de Blaze Bayley, victime début juillet d’un accident vasculaire cérébral.

Permettez-moi pour une fois un petit message personnel même si je ne suis pas très douée pour ça.

Je suis personnellement très émue de cette situation. Je n’ai jamais rencontré Debbie physiquement mais elle était devenue mon amie au fil de nos échanges de courriels. C’était une personne gentille, attentive, gaie, toujours prête à répondre à la moindre question, à fournir tous les renseignements demandés et pourtant elle n’aurait probablement rien dû avoir à faire avec un site français sur Iron Maiden, je veux dire par là qu’elle avait bien d’autres choses beaucoup plus importantes à s’occuper.

Je n’ai connu Debbie que quelques mois mais elle était de ces personnes qui vous mettent en confiance très très vite et qu’on se prend à aimer sans s’en apercevoir.

Debbie, de là où tu es, continue de veiller sur Blaze et repose en paix sans souffrance.

Laurence
Administrateur IMF

Voici la traduction d’un texte écrit par Lawrence Paterson, batteur du groupe, sur Planetblaze.com.

« Je dois malheureusement vous annoncer que Debbie, l’épouse de Blaze, est décédée ce matin à l’hôpital. Je sais que Blaze a toujours apprécié la grande quantité de courriels de soutien et de lettres pour Debbie et lui, et beaucoup ont été transmis à Debbie à l’hôpital.

Blaze n’est naturellement pas ici pour écrire quoi que ce soit, donc si ça ne vous gêne pas, je voudrais écrire quelque chose ici sur Debbie. Je n’avais jamais rencontré Debbie jusqu’à ce que j’auditionne pour le groupe en Septembre 2007. Elle a toujours été une personne très authentique, riant facilement et profitant de la vie, et Blaze et elle étaient de toute évidence un couple très uni, l’un et l’autre s’aimaient totalement. Je sais qu’elle était également très fière de Blaze, et elle aurait dû être très fière d’elle-même pour avoir aidé Blaze à ‘revenir’ d’une période sombre pour lui.

Lorsque j’ai appris que Debbie – l’épouse du chanteur – était la manager du groupe, sans aucune expérience antérieure, je dois admettre que j’étais sceptique. J’avais vu Spinal Tap … et été dans assez de groupes pour savoir que souvent une situation comme celle-ci ne fonctionne pas ! Mais j’ai été très impressionné par elle. Elle a pris le travail à bras le corps… et a dépassé les attentes de tout le monde (à l’exception de Blaze qui savait ce dont elle était capable), prouvant qu’elle était à la fois exigeante et forte dans tous les aspects du travail et de la vie. Elle partageait les hauts et les bas, dormait par terre dans les aéroports, passaient des heures et des heures en négociations et s’occupait TOUJOURS du bien-être de « ses garçons » avant toute autre chose. Elle était sacrément brillante et je suis heureux que nous tous le lui ayons dit à plusieurs reprises. Debbie était aussi une très bonne amie quelle que soit la situation personnelle, et elle était toujours là quand on avait besoin d’elle.

Le 5 Juillet, nous sommes tous allés voir Iron Maiden à Twickenham et nous avons eu la chance d’aller à la fête d’après concert. Debbie se comportait comme une maman fière pendant que Nico, Dave et moi étions en compagnie de certains de nos héros.

Elle avait l’air tellement contente que ma copine ait pris cette photo sur son téléphone et la lui ait immédiatement envoyée. L’album était à deux jours de sa sortie et tout allait très bien. Elle a joué un rôle dans le tournant heureux de la carrière du groupe depuis 2007. Le lendemain, elle est tombée malade.

Blaze a perdu sa femme, sa famille a perdu une fille et une sœur, le groupe a perdu son manager et nous avons tous perdu une très bonne amie. Le monde est un pauvre endroit pour ça. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.