Tournée The Final Frontier 2011 – Le journal de bord

The Final Frontier Europe Tour 2011

Traduction du journal de bord de Rod Smallwood et Todd Nakamine publié sur le site officiel d’Iron Maiden

par musky00

Laisser un commentaire
Lu 36083 fois

Sao Paulo
par Todd Nakamine, publié le 1er avril 2011 sur le site officiel d’Iron Maiden

 

Brésil ! Que la folie commence. Nous avons atterri vers 9 heures du soir et nous avons dû à nouveau rester dans l’avion pour les formalités d’immigration mais au moins ç’a été un peu plus vite cette fois. Nous sommes arrivés à l’hôtel vers 22 heures et je suis allé au bar de l’hôtel rejoindre Bruce, Rod (qui était arrivé le soir précédent) et nos représentants locaux d’EMI, Nando et Luiz. Le bar a finalement fermé vers 2 heures du matin. A ce moment, nous n’avions pas encore mangé donc nous (Janick, l’équipage de l’avion et moi) sommes allés dans une station d’essence pour chercher un peu de nourriture. Quand nous y sommes arrivés, des groupes de personnes trainaient en buvant à toutes les tables devant. Apparemment, c’est là que tout le monde va lorsque les bars ferment. Nous avons fini par nous asseoir un peu plus loin pour prendre deux bières et discuter. Nous avons dit au revoir à de nouveaux amis que nous avions rencontrés et sommes rentrés nous coucher à 4 heures.

Le lendemain matin, Bruce est parti pour un petit vol et est revenu plus tard ce même jour pour une interview avec Globo TV au sujet du grand concert et de la tournée brésilienne. Au début nous avions pensé qu’il serait amusant de la faire pendant une séance de karting, mais malheureusement la piste a été fermée en raison de la fête d’une entreprise (Volkswagen) donc nous nous sommes juste assis et ça s’est bien passé. Bien sûr, l’IMFC savait où et quand ça se passait (comment faites-vous ça ?!) et bien sûr c’était un peu chaotique. Après l’interview, Bruce a signé quelques trucs pour les fans et a pris quelques photos avant que nous le sortions de là. Malheureusement c’est là que mon histoire se termine jusqu’au jour du concert car j’ai eu une intoxication alimentaire et j’ai commencé à être vraiment malade. Je suis resté au lit malade le reste de la nuit et tout le lendemain. Même le jour du concert je n’étais pas très bien. A un moment, je me trouvais à la cantine parlant avec Rob, John et Justin et j’ai commencé à tourner de l’oeil. Je n’avais pas mangé depuis 2 jours et avec la chaleur de ce jour-là, je me suis évanoui quelques secondes. Heureusement je l’ai fait dans un canapé et je me suis reposé de sorte que lorsque le spectacle a commencé et que l’adrénaline est montée, j’ai été capable de tenir toute la soirée. C’est une autre chose à garder à l’esprit. Il n’y a rien de pire que les jours de maladie. Il faut continuer peu importe votre état. Trop de choses découlent de la partie que vous jouez dans cette grande machine qu’est une tournée.

Le Morumbi Stadium est un des plus beaux stades d’Amérique du Sud et très prestigieux. Seuls les plus grands artistes y jouent, avec une capacité de plus de 55000 personnes, qui correspond au nombre de spectateurs qui se sont présentés pour ce concert de Maiden. Remarquable quand on considère que c’était la troisième fois en 4 ans que le groupe faisait un show immense à Sao Paulo. 2008 a vu un Palmeiras Stadium complet avec 40000 personnes et en 2009, environ 60000 sur le célèbre circuit de Formule 1 Interlagos (voir journaux de bord passés de Rod). Le jour où ils ont joué à Palmeiras, apparemment Steve et Rod étaient allés voir un match de football – Palmeiras vs Corinthians – au Morumbi. Rod dit qu’il était là pour voir le stade pour l’avenir, pas pour le football ! Ils avaient initialement souhaité jouer là-bas en 2008, mais il était réservé aux matchs, assez curieusement contre Palmeiras, donc le groupe avait utilisé leur stade à la place. Alors cette fois, Rod a eu ce qu’il souhaitait et Morumbi était disponible. Le stade est municipal et utilisé par le Sao Paulo FC, même si parfois les Corinthians l’utilisent.

26th March 2011 Sao Paulo, Brazil IRON MAIDEN

Les invités spéciaux étaient Cavalera Conspiracy, c’est-à-dire Max de Sepultura, qui sont des héros brésiliens bien sûr et à juste titre. J’étais en train de travailler donc je n’ai pas eu la chance de les voir, mais Rod a dit qu’ils étaient vraiment intéressants et bons et bien sûr ils ont reçu un très bon accueil, surtout en jouant Roots à la fin de leur set, c’est ce qu’ils devaient faire bien sûr !

Pour les dates du Brésil, le groupe avait prévu un tee-shirt événementiel spécial – un mélange de deux passions brésiliennes, Maiden et le football (un peu comme Steve !) – et beaucoup de fans les portaient !

galleryimage355_1025

Lorsque Maiden sont montés sur scène, le Morumbi Stadium a pété un câble. Pendant le spectacle, je me suis positionné de façon à pouvoir observer la révélation du « grand » Eddie. C’était la première fois qu’il était vu, il est incroyable, tout simplement énorme. Il a été préparé pour la tournée européenne des grands festivals et des stades mais comme il était prêt plus tôt, le groupe a décidé de l’amener par frêt maritime à Sao Paulo pour pouvoir l’utiliser pour ce spectacle très spécial et pour le tournage à Buenos Aires et Santiago. Il apparaîtra également à Rio qui est proche, mais bien sûr, comme il ne rentre pas dans l’avion et ne peut pas être transporté par camion à temps pour les autres concerts, il ne sera malheureusement pas présent aux autres concerts du Brésil, et après Santiago, il doit revenir en Europe par bateau pour arriver à temps pour les concerts allemands à la fin du mois de mai. Dès que la grosse tête a surgi, presque toute la foule a poussé vers le milieu pour le voir. Leurs expressions étaient celles d’une personne assistant à un concert pour la première fois. Comme je ne l’avais pas encore vu moi-même, j’étais aussi admiratif. Stupéfiant !

26th March 2011 Sao Paulo, Brazil IRON MAIDEN

C’a été un spectacle incroyable avec un public énorme et incroyable – ces fans de Sao Paulo en ont certainement eu autant que ce qu’ils attendaient.

Demain, Rio !

DSCN6478

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.