Tournée The Final Frontier 2011 – Le journal de bord

The Final Frontier Europe Tour 2011

Traduction du journal de bord de Rod Smallwood et Todd Nakamine publié sur le site officiel d’Iron Maiden

par musky00

Laisser un commentaire
Lu 36096 fois

Les derniers concerts de 2011
par Rod Smallwood, publié le 5 octobre 2011 sur le site officiel d’Iron Maiden

 

Avant toute chose, désolé, il s’est passé un moment depuis mes dernières nouvelles mais ça a été assez mouvementé et puis, bien sûr, nous avons fait une pause après la fin de la tournée. Je pense que je vous ai laissés la dernière fois alors que nous atteignions les terres nordiques lorsque M. Howard Johnson a pris le relais avec des chroniques instructives. C’était bon de revoir Howard – un vieil ami du groupe qui était avec nous  en 85 et c’était génial de l’avoir sur la tournée une fois encore tant d’années après ! Comme je l’ai dit dans mes précédents journaux, le concert de Göteborg a été fantastique comme d’habitude, et une fois de plus la ville entière est devenue Maidenville ; nous avons été reçu merveilleusement et le groupe a passé un bon moment, visitant quelques bars du centre ville après le concert ! Helsinki nous a également reçus de façon sensationnelle avec une série de fêtes pour marquer la visite de la région.

Après avoir quitté les pays nordiques, nous sommes allés à Saint-Pétersbourg en Russie, un endroit d’une beauté remarquable. J’ai toujours voulu y aller et même si j’ai fait une de mes courses à vélo caritative de St-Pétersbourg à Moscou, il n’y avait pas de temps pour jeter un coup d’oeil à la ville, juste une course rapide en bus… donc c’était vraiment agréable d’aller à l’Hermitage, sur la grande place et dans les Jardins d’Hiver et de voir le cuirassé Potemkine avec sa riche histoire de la Révolution. Nous avons fait un grand spectacle là-bas, puis un long vol vers Faro. Nous avons emmené tout l’équipement par fret aérien et l’équipe et tout le reste par avion car pour aller d’un bout à l’autre du continent de l’extrême nord vers le sud, c’est la seule façon rationnelle. Depuis de nombreuses années, Steve a toujours voulu jouer Faro, ainsi que l’a dit Mary dans son journal, à cause de son ami Manu, qui est malheureusement décédé il y a quelques années, et ça a vraiment été un concert en sa mémoire et, Faro est bien entendu un endroit que Steve connait bien, ayant possédé le Eddie’s Bar depuis longtemps, il y a passé beaucoup de temps. Nous avons décollé de là pour Madrid pour le dernier concert sur le continent européen et le dernier Sonisphere de la tournée. Encore une fois, tout était très bien organisé, un spectacle magnifique avec des fans terribles, et puis nous sommes rentrés au Royaume-Uni et à la maison.

C’est la tournée anglaise la plus importante que nous ayons faite depuis longtemps, et c’est essentiellement parce que depuis la dernière tournée en salle en 2006 nous avons fait le Donington Download, le stade Twickenham, et l’année dernière bien sûr nous étions à Knebworth pour le Sonisphere donc nous avons pensé qu’au lieu que les fans se déplacent pour venir nous voir comme ils l’ont fait ces 4 ou 5 dernières années, il était grand temps que nous venions vous voir les gars ! Nous avons donc décidé de faire un tour complet au Royaume-Uni en nous assurant de bien nous rendre dans les quatre pays. A Cardiff, c’est une honte qu’il n’y ait pas de plus grande salle (nous pensions que le Millenium était un peu gros pour faire juste le Pays de Galles) et donc nous avons choisi la CIA qui est une jolie petite salle, un peu petite pour nous, mais avec un public fantastique. Les deux spectacles auxquels j’ai assisté au Royaume-Uni (en plus de Londres) ont été les deux premiers – Glasgow et Aberdeen. Je n’étais pas allé à Glasgow depuis quelques années, je pense que la dernière fois c’était lorsque nous y avons joué en 2006 et, comme d’habitude, c’était intéressant de se demander si le public serait toujours aussi fantastique. Je me souviens de Glasgow dans les années 80, l’Apollo qui avait une scène qui devait faire environ 12 pieds de haut et ça a été un concert où je me suis tout le temps inquiété d’une éventuelle chute du groupe devant la scène ! Mais heureusement, le public est toujours aussi bien qu’il l’était à l’époque… toujours formidable !

Aberdeen est un lieu où le groupe n’avait pas joué depuis 30 ans et en fait je ne me souviens pas si je ne suis jamais allé aux concerts joués là-bas, je ne pense pas y être allé avant donc cette visite était assez spéciale pour moi. La ville entière semble avoir été construite en granit, elle a une sorte de belle couleur gris clair. Evidemment les quais sont très occupés et il semble que tout le pétrole y a apporté une grande richesse donc dans l’ensemble c’était une expérience très intéressante. Tous les concerts restants se sont très bien passés. Je sais que beaucoup d’entre vous y étaient, et le groupe a apprécié de visiter tous ces endroits à nouveau.

Les deux concerts à l’O2 de Londres ont été évidemment un grand événement pour la fin de la tournée et c’était génial qu’ils soient complets tous les deux, environ 33000 fans et quelques 120000 sur toute la tournée. Nous avons eu une petite fête et nous avons fait la bringue après chacun des concerts en raison du nombre d’amis et de la famille qui étaient venus puisque c’étaient les concerts dans la ville natale et c’était assez triste le second jour car c’était le dernier concert au Royaume-Uni pour un moment. Après la tournée, chacun est rentré chez lui pour un repos bien mérité. Je n’ai pas vraiment beaucoup parlé avec chacun, à part d’affaires professionnelles. Il est important qu’après que tout le monde ait passé tant de temps ensemble – depuis février cette année – que chacun fasse un break par rapport aux autres, bien que Bruce appelle à l’occasion, en génral entre deux vols ! La tournée entière a été spectaculaire, je pense que tout le monde – le groupe et l’équipe – l’a vraiment appréciée. Nous sommes allés dans beaucoup d’endroits, avons vu beaucoup de gens, avons passé beaucoup de bons moments. Ce n’est certainement pas la dernière fois que nous vous voyons. Je commence juste à penser à quelques trucs, à parler de ce que nous purrions faire dans le futur et arrivé à un certain stade de réflection – j’ai promis – je vous éclairerai sur tout ça !

Mais pour l’instant, prenez soin de vous et amusez-vous

ROD

IRON MAIDEN O2 LONDON --JOHN McMURTRIE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.